ces lieux devenus des paradis

  • 2
    merci  très  beaux  articles   voila  le  vrais  naturisme   
      5 septembre 2019 06:12:35 CEST
    1
  • 2 5
    Attraction telle, d'ailleurs, que la pratique devient difficile pour les vrais adeptes... Nous allons à Sérignan Nature depuis des années; autrefois, petit camping naturiste, collé au camping textile, tranquillou, un peu vieillissant même, mais relax! Nous pouvions aisément réserver pour un week-end en plein mois de juillet, y compris pour le 14! Aujourd'hui, tout a été rénové! Piscine naturiste toute la journée, restaurant, expansion des mobils-homes... mais depuis, impossible d'y passer ne serait-ce qu'un week-end en pleine saison (qui s'allonge), tout est trop plein, et trop cher! Même le mois de septembre est complet! Mais mis à part de vieux dinosaures comme nous (pas à cause de l'âge, mais à cause de la conviction), qui est vraiment naturiste dans tout ça? Au restaurant du Sérignan Nature, il faut s'habiller le soir; sur la plage de Torreilles, à partir de 15 h, le côté textile est tellement bondé autour du Zaza et du Maya (restaurants de plage), que petit à petit, les maillots débordent chez les Q nus... A Sérignan encore, la balnéo qui est strictement naturiste le matin, est envahie de personnes qui viennent du côté textile (voir la trace sur les fesses!^^), juste pour avoir un bronzage intégral à la fin de l'été. Au "Templo del Sol", en Catalogne, on nous précise qu'il est obligatoire de se vêtir dans les zones commerciales, "pour une raison évidente de commodité"...? A Bagheera, en Corse, j'ai été obligé de mettre un paréo pour rentrer dans l'épicerie, pour une "raison évidente d'hygiène", et idem pour le resto...Mais du coup, une question se pose: le Naturisme, lui, avec ses valeurs, il est où dans tout ça? Je ne sais pas si vous vous rendez compte qu'on est obligé de poser, à l'intérieur même des campings et des villages naturistes, des panneaux précisant que la nudité est obligatoire! Et ça ne vous interpelle pas? Moi-même, je me vois contraint de demander à l'accueil d'un camping lors de mon arrivée, quels sont les endroits où il faut s'habiller! Un paradoxe, tout de même, lorsqu'on pense qu'on fait la démarche, voire les kilomètres, pour ne pas avoir à demander ça!
    Donc, non, le naturisme, ce n'est pas se dévêtir simplement pour avoir un bronzage intégral; non, ce n'est pas un prétexte à s'ouvrir au libertinage; non, ce n'est pas se mettre à poil pour mater les autres.
    Le naturisme, c'est être en paix avec soi-même tout d'abord, et donc ne pas prendre en compte les "on-dit", la mode, le sexe... C'est tout simplement - pour ma part en tous cas - une façon de vivre, tout simplement, mais toute l'année, tous les jours, toute la vie! Un "état d'esprit" diront certains, oui, peut-être, mais surtout quelque chose de plus profond, d'ancré en soi-même, un état naturel, qui vient naturellement, en somme, et non pas dicté par une mode, qui est la seule chose qui se démode, finalement...  
    Et dans cet engouement ponctuel et massif pour le naturisme, excusez-moi, mais je n'y ressents, à cet instant, aucune valeur profonde, spontanée, véridique... Juste une envie de se faire bronzer à poil sur une plage du sud de la France, pour changer des mers froides du nord de l'Europe.
    Je ne parle pas pour vous, qui êtes là, vous qui, comme moi, avez fait la démarche de vous inscrire sur un Zérokini, (bien que je sente un peu arriver la dérive), mais de tous ceux qui nous font chier - pardonnez-moi l'expression - sur nos endroits, nos coins à nous, nos continents perdus ou nos plages de rêve, et qui viennent marcher non seulement sur nos serviettes, mais surtout sur nos valeurs et notre façon d'appréhender la Vie, telle que nous la rêvons, la voudrions, et telle quelle devrait être .
    Bisous à tous, mes naturistes adorés!   
      2 septembre 2019 16:44:26 CEST
    2
    • Hugo
      Hugo Merci pour ce témoignage plein de bon sens !!!
      6 sept.
  • 5 110

    Naturisme et nudisme : ces lieux devenus des paradis de la nudité en

    France et en Europe


    Plages, clubs, croisières, clubs... En France et en Europe, certains lieux sont devenus des repaires du naturisme. Un phénomène culturel et touristique en pleine expansion.

    Confidentiel voire occulté à sa naissance, le tourisme naturiste séduit aujourd'hui 3,5 millions de pratiquants en Europe, dont plus d'1,5 million en France (selon la Fédération française de naturisme), championne d'Europe de ce secteur. La France est même la destination n°1 du naturisme à l'échelle mondiale. Dans l'Hexagone et chez nos voisins, la nudité de l'espace clos se transforme, en de nombreux lieux, en nudité organisée, collective et légalisée. Et certains de ces lieux se trouvent peut-être à côté de chez vous. Par ailleurs, le naturisme, comme son cousin le nudisme, ne se pratiquent pas que sur une plage. Clubs, campings, croisières, boîtes de nuit, piscines, bars ou même stades se sont parfois transformés en ode à la nudité. De la plage de Vera en Espagne au mythique centre Hélio marin de Montalivet, en passant par les parcs urbains de Munich... Découvrez ces lieux encore intrigants où les habits sont devenus optionnels voire bannis : 

    Le nudisme a tendance à se diffuser sur les littoraux peu occupés, comme au Danemark. On peut y rester nu sur les 4 700 km de côte hormis deux plages. A l'image, Asger, Holger et John profitent du temps estival ... 

    Le naturisme, c'est quoi ?

    Comme l'explique Yves Leclerc, président de la Fédération Française de Naturisme (FFN), le naturisme est un "art de vivre, qui allie le respect de soi-même, des autres, et de la nature". Il souligne que la pratique n'a pas grand chose à voir avec le nudisme, "qui se réduit au simple fait de se mettre tout nu !" (sans la dimension philosophique du naturisme).

    Source : 

    Le naturisme est né en 1893 avec l'apparition en Allemagne de l'Association du bien-être naturel. En France, la première colonie naturiste date de 1903 ; le premier club de 1920. Il faudra néanmoins attendre 1950 pour que la Fédération française de naturisme (FFN) fixe le naturisme comme concept, précisément en ces termes : "Une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun, qui a pour but de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l'environnement".

    Un tourisme naturiste en grande forme

    60 % des pratiquants du naturisme régulier en France sont des touristes étrangers. Yves Leclerc voit deux raisons à ce pouvoir d'attraction de l'Hexagone : "Il y a une offre très vaste et diversifiée, 155 campings et surtout deux façades maritimes mondialement connues". D'après un sondage IFOP de 2014, près de 15 % des Français tenteraient bien l'expérience de passer des vacances dans leur plus simple appareil. En attendant, cette petite industrie tourne fort : +6% de chiffre d'affaires et +13% de clients en plus fin juillet 2018, d'après les chiffres de France 4 Nature.


    Source : https://www.linternaute.com/actualite/societe/1306336-naturisme-en-france-plages-clubs-croisieres-boites-de-nuit-ces-lieux-devenus-les-paradis-de-la-nudite/

    Casimir
    Ce post a été édité par Casimir le 20 août 2019 06:16:06 CEST
      20 août 2019 06:14:50 CEST
    0