Forum » Autour du Naturisme » Discussions générales autour du naturisme » Etre naturiste : un naturisme identique pour tous ?

Derniers Messages Naturistes

Etre naturiste : un naturisme identique pour tous ?

  • 2 17
     C'est un débat qui dure depuis des années, et qui durera encore! Je pense que le mot "nudiste" choque davantage les "textiles" que le terme "naturiste"; dans leur esprit, il en adoucit la définition.Pour moi, un nudiste est quelqu'un qui aime vivre nu, et un naturiste, quelqu'un qui aime vivre nu en communion avec la nature, de façon plus soutenue. Tout à fait d'accord avec Emilie Jolie à minuit (et à midi aussi^^) quand au port des sous-vêtements. Je n'enfile mes vêtements de travail que comme une armure qu'il me tarde de quitter le plus vite possible, et je ne porte jamais de caleçon, non pas pour une question de confort, mais parce que c'est simplement quelque chose de moins qui me sépare de la nudité que j'aime. Ca donne un sentiment de liberté, voire de rébellion, dont tout le monde se fout mais qui est important pour moi.
    Je pense être "naturiste" parce que j'aime vivre nu dans la nature, et parce que je l'aime vraiment et que je la respecte! Je ne balance rien par la fenêtre de la voiture, je trie mes déchets, je fais la guerre aux pollueurs sur les chantiers où je bosse (et trier les déchets de chantier n'est pas chose facile, certains doivent me prendre pour un extrémiste mdr!), je prends le temps de m'arrêter, même si je suis à la bourre, pour contempler un lever ou coucher de soleil, ou l'éclat de la neige sur les montagnes. Et, bien entendu, je ne le fais pas que lorsque je suis à poil, mais également lorsque je porte mon armure, c'est à dire, et malheureusement, la plupart du temps.
    Il n'y a que l'homme pour porter un jugement sur ça. Vous pouvez vous promener nu ou habillé devant un cheval ou un chat, il vous regardera toujours de la même façon, c'est à dire qu'il n'en a rien à foutre!  En revanche, si je traverse le village sans mon armure(^^) ce que pensent les gens de moi va changer radicalement. Et pourtant, je suis le même! C'est comme ça, on n'y peut rien...
    Lorsque je suis dans un camping ou un village naturiste, (et non pas un camp, c'est un mot que je déteste, on dirait qu'on est parqués parce que différents des autres), je suis là pour profiter au maximum du fait de pouvoir enfin être nu et de le rester toute la journée, et tant pis si ça choque la petite stagiaire à la superette qui est habillée, je n'y pense pas et je m'en fous! Si ça la choque, ce que je peux tout à fait comprendre, elle n'avait qu'à trouver du boulot ailleurs, elle savait au départ où elle mettait les pieds... Celui qui est le plus choqué, c'est moi, parce que justement elle est habillée, et je préfère les endroits où tout le monde est nu, de la réception au maître nageur, ça évite ainsi toute équivoque. Le plus important, c'est que je ne me balade pas à poil devant elle dans une démarche qui se voudrait volontairement exhibitionniste, parce qu'il y a d'autres endroits pour ça, et ce n'est pas ma tasse de thé. Et puis, au bout de quelques jours, à force de voir défiler un tas de zigounettes, je pense qu'elle s'en fout, elle aussi.
    L'essentiel est d'être en accord avec soi-même d'abord, et de faire en sorte que nos gestes et notre façon de vivre correspondent à notre pensée. 
    Si nous avons choisi de vivre nus, c'est que nous avons sû nous affranchir des stupides barrières que l'homme s'est lui-même imposé. 

    Alors, naturistes? Nudistes? Disons que nous sommes zérokinistes, ça règlera la question! ^^

    Bonne journée, mes amis!     
      24 avril 2020 08:39:54 CEST
    3
    • Julot
      Julot C’es échanges de point de vue ont le mérite de nous faire réfléchir à notre propre conception et pratique de la nudité, c est intéressant.
      Et finalement si comme dans bien d autres
      domaines de la vie nous endossions chacun de multiples rôles...  plus
      24 avr.
  • Je ne partage pas cet avis sur le terme anglais. En anglais, il y a aussi une différence entre nudism et naturism. J'en veux pour preuve que la fédération anglaise de naturisme s'appelle "British Naturism" (et pas British Nudism). Quand on voit des émissions sur le naturisme à la BBC ou sur ITV, il est souvent question de "nudists" tout simplement parce que ce sont des gens qui vivent leur nudité 24h/24 chez eux ou dans leur jardin. Quand ils rentrent chez eux le soir, ils se déshabillent comme certains ne retirent que leurs chaussures. 
    Et je pense que c'est là la différence centrale: pour moi aussi, un nudiste est celui qui ne s'encombrera pas de vêtements, qui en mettra en hiver pour avoir chaud ou en société parce que c'est une règle imposée, mais qui n'en mettra pas chez lui ou dès qu'il fait suffisamment chaud. Tandis que la notion de naturisme implique une philosophie de vie, une hygiène de vie qui englobe de vivre en harmonie avec la nature, en respectant son univers et son entourage. On peut donc être naturiste et malgré tout habillé en certaines circonstances. Le naturisme a pour l'une de ses composantes le nudisme, ou plutôt la nudité au quotidien, mais inversement le nudisme ne suppose pas l'adhésion aux valeurs du naturisme.
    Quant au fait de ne pas porter de sg ou de culotte pour sortir, je pense que c'est indépendant du naturisme ou du nudisme, c'est plutôt un choix personnel de se sentir libre et à l'aise sous ses vêtements. Le nombre de personnes, hommes ou femmes, qui choisissent de ne pas mettre de sous-vêtements n'est d'ailleurs pas négligeable, surtout à la belle saison.
    Enfin, pour revenir aux considérations terminologiques, il ne faut pas oublier que ce débat "naturisme"/"nudisme" changera énormément d'un pays à l'autre. Pourquoi d'ailleurs prendre toujours l'anglais comme exemple, alors que le gros des touristes européens à pratiquer régulièrement le naturisme (ou le nudisme) vient plutôt du Benelux, de Scandinavie et des pays germanophones (D/CH/A)? Si je veux dire en allemand que je suis naturiste, j'aurai au moins trois possibiités. Si je dis "ich bin Nudist", cela fait bizarre et a une connotation négative, on voit le type qui se balade à poil un peu partout, limite exhibi. Si je dis "ich bin Naturist", les gens finiront par comprendre mais devront réfléchir un peu avant de saisir qu'il s'agit de naturisme, car le terme, même s'il est neutre, n'est pas très usité en allemand. Donc je dirai plutôt "ich bin Anhänger der FKK", puisque le terme de Freikörperkultur est hyperconnu et usité comme tel. Andere Länder, andere Sitten: autres pays, autres mœurs.
      23 avril 2020 12:24:47 CEST
    0
  • Bonjour à tous
    En effet en accord avec le post très bien argumenté de Eminuit, le naturisme est avant tout une philosophie de vivre en armonie avec la nature et en respectant celle ci
    Le débat sur le thème du mot pour designer les" vrais "naturistes et les "faux" à peu d'importance
    En langue anglo saxonne en effet "nudism" équivaut à naturisme chez nous et le debat selon que les "nudistes " serai moins pur et dur que les "naturistes" est un débat rhétorique
    Je connais des "naturistes" affiliés à des instances officielles qui ne respectent pas cette nature, et des "nudistes" occasionnels qui ne laisseraient jamais trainé un megot, un mouchoir, un reste de repas aprés une journée de "nudité" dans la nature!
    Peu importe comment on a envie de vivre sa nudité en extérieur, en intérieur, en petit commité, en rassemblement, sur la plage, en forêt, en faisant du sport, entre amis.... le tout c'est de conserver le respect de la nature et des autres
    Et si certains ne peuvent le faire qu'en ville ou malheureusement la nature est peu présente il faut les encourager car c'est un premier pas vers cette philosophie de la tolerance.
    Des personnes viennent au naturisme par naissance dans une famille déja naturiste (c'est mon cas ) et trouve cela naturel, d'autres part des essais en tombant par hasard sur un lieu de pratique et quand on tente cela procure de tels sensations de liberté que l'on continue
    D'autres encore par l'envie de se montrer physiquement, pour tester un interdit mais avec le temps beaucoup recommence en dépassant ces envies de départ
    Peu importe la motivation ce qui compte c'est de respecter leur demarche et acceuillir le maximum de personnes
    Célibataire, couple, famille, femme, homme, hétéro, homo, bi,.... le respect c'est de tolerer la différence sans appriori.
    Il y a suffisamment d'endroit pour pratiquer "sa" nudité, que cela soit seul sur un bout de serviette ou dans un centre rempli de personnes, suivant ses envies du moment .
    Mais que chacun conserve en tête que la nature doit être respectée et alors on pourra dire que nous faisons tous partie de la  grande famille "naturiste" au dela des mots c'est cela l'important
    Bonne journée à tous et prenez soins de vous.
      23 avril 2020 12:01:02 CEST
    0
  • Bonjour à tou-te-s

    Le "naturisme"  ne veut pas dire à l'origine vivre nu mais en lien étroit avec la nature dans son comportement. Le fait de vivre nu c'est du "nudisme" . D'ailleurs c'est le mot anglais "nudism" qui définit ce qu'on appelle chez nous "naturisme" et qui consiste à être ou vivre nu.
    Pour moi, ce lien étroit avec la nature c'est ce qui caractérise le plus le naturisme , donc rien à voir le fait de vivre nu en communauté mais celui de vivre en harmonie avec la nature . Le fait d'être nu, lui, permet justement de resserer les liens avec la nature en étant directement en contact avec les différents élements . Il symbolise aussi le détachement de ce qui est materiel (les vetements) avec l'essentiel pour la vie c'est à dire tout ce que nous offre la nature. Il rétablit l'homme à sa place mais sans l'écarter de l'humanisme, c'est a dire loin du "spécisme" . Le naturiste considère les liens sociaux comme essentiels mais apprécie également de se retrouver seul ou en très petit commité  pour profiter de la sérénité ambiante et de ce qu'il peut ressentir a travers ses 5 sens.
     Je vois davantage le naturiste  comme possédant en lui une philosophie indienne c'est a dire qui vit libre, détaché de ce qui est materiel, en harmonie avec la nature, cette nature dont il profite pour pouvoir en  vivre tout  en la respectant .
    Bien entendu si l'on replace dans notre quotidien, ce n'est pas vraiment possible mais le fait de se retrouver nu(e) aussi bien chez soi que dans la nature, seul(e) ou avec les autres , permet de se rapprocher de cette philosophie.
    Et lorsqu'on porte des vetements, on ne perd pas bien entendu ce lien étroit avec la nature , perso je ne vais pas bosser toute nue et je vais également habillée me prommener dans la nature mais justement être "naturiste" c'est cette notion de liberté qu'il faut bien considérer et qui fait que chaque personne peut le vivre comme elle l'entend a partir du moment ou elle reste connectée à la nature.  
    Si je ne mets de SG ou de culotte pour aller bosser , si ca peut faire rire, mais si je me sens plus libre alors pourquoi pas... tout comme de manger bio , d'aller cuillir des champignons , de pêcher mon propre poisson ou de prendre un apéro nu avec des collègues...
    La question aussi est d'avoir aussi un minimum d'engagment dans ce qu'on prétend être c'est a dire que si je suis naturiste,  je ne jette pas mes déchets par terre, j'utilise au maximum du recyclable, je limite toutes les agressions qu'on fait subir a la nature et pourquoi pas, je vais aussi plus loin que ça dans des actions destinées à la protéger .
    Pour pour conclure , se retrouver nu(e) le plus souvent possible  oui , chaque personne le fait à sa mesure en fonction de ses possibilités,  mais tout en gardant ce lien étroit et respectueux avec la nature , ce qui me semble être l'essentiel .
      23 avril 2020 09:36:19 CEST
    3
  • 10
    Un retour sur cette belle question
    Il y a beaucoup de débat sur les définitions : naturiste, nudiste, ...
    Mais il est vrai que l'essentiel est ailleurs : il est dans le vécu de chacun
    Mais je vais quand même partager mon point de vue, c'est l'objet de ce forum.
    Pour ma part, je suis un naturiste ou un nudiste un peu frustré car je ne suis pas nu aussi souvent que j'aimerai l'être.
    Habitant en appartement avec vis-à-vis, et en famille non pleinement naturiste, la nudité n'est pas toujours la bienvenue. Alors je pratique une nudité partielle (mini-short) ou en solitaire à rideaux tirés, et aussi en vacances, sur les plages naturistes, seul ou en famille.
    Vivant au coeur d'une grande ville et en appartement, le "natur"isme hors vacances et week-end est donc difficile.

    Alors naturisme implique-t-il une collectivité humaine de gens nus ? pas nécessairement. Si je suis nu seul au beau milieu d'une belle clairière, je pratique à mon sens le naturisme. Cependant, on le voit bien avec la crise en cours, nous aimons être ensemble. C'est quand même plus sympa de partager le plaisir d'être nu dans une belle clairière avec un groupe d'amis fans de naturisme, et entourés d'une centaine de joyeux naturistes partageant ce plaisir de se relaxer nus sous le soleil !
    j'en profite pour signaler que j'aimerai rencontrer des organisateurs de randonnue en ile de France pour me joindre à eux !
    Et ensuite la question du nudisme vs naturisme
    On pourrait dire que le nudisme est tout simplement : aimer être nu.
    Que ce soit seul ou à plusieurs, que ce soit à la maison ou à la plage ou dans son jardin, ou à la terrasse du café d'un centre de vacances naturiste ou à la boulangerie ou l'épicerie de ce même centre naturiste, ou sur un terrain de tennis.
    Le naturisme serait en quelque sorte un cas particulier du nudisme : il s'agirait d'un nudisme pratiqué dans la nature. Cette vision risque de faire polémique, je le sais !
    Ou bien, autre regard : on pourrait considérer que le naturisme n'implique pas nécessairement que la nudité soit pratiquée dans la nature car cet état d'être nu permet de renouer ou de rester en harmonie avec sa propre nature ! Nature physique bien sûr mais aussi mentale car la pratique de la nudité, nous le savons tous, nous, naturistes, nous permet de connecter notre âme et notre corps et d'atteindre une meilleure harmonie de notre être.
    Après, il reste quand même difficile de relier cette vision du naturisme avec le fait de faire ses courses à poil à la supérette du centre naturiste et de passer tout(e) nu(e) à la caisse devant la stagiaire d'été qui, elle, est toute habillée pour exécuter son travail. Ce dernier exemple entrerait de mon point de vue dans la case de l'"àpoilisme" et suscite peut-être aussi quelques interrrogations, comme d'autres l'ont évoqué dans ce forum, sur le thème de l'exhibitionisme.
      20 avril 2020 15:30:14 CEST
    0
  • 9 66
    Excusez moi pour les fautes d'attention. Mais avec le nouveau forum on ne peut plus se corriger.
      30 janvier 2020 17:30:25 CET
    0
  • 9 66
    Bonjour,

    le naturisme n'est pas pour moi une idéologie, c'est seulement un mode de vie ou tout le monde a sa place. Le naturisme c'est avant tout

    -  le Respect de soi, si on ne se respecte pas on ne peux pas respecter les autres.
    -  le Respect des autres, si on ne les respecte pas on vit les uns à côtés des autres mais pas les uns avec les autres.
    -  le Respect de la nature, la faune et la flore. Ne jamais oublier que sans la nature il n'y a pas de vie.
       La nature c'est l'air que l'on respire, c'est l'eau que l'on boit et la nourriture que l'on mange ces trois choses que nous devons protéger
       pour vivre en harmonie avec elle.
       Comme je le dis souvent on peut vire nu, mais on ne peux pas vivre sans respirer ,sans boire ni manger.

     L'argent n'est qu'un moyen pour vivre, alors ne vivons pas pour l'argent, mais servons nous en pour vivre.
     Travaillons pour vivre mais ne vivons pas pour travailler.
     Consommons pour vivre mais ne vivons pas pour consommer.

    Voilà  pour moi ce qu'est le naturisme et je vous assure que la majorité des naturistes que je connait pense la même chose et heureusement beaucoup de gens qui ne sont pas naturiste que je connait aussi le pense aussi. Voilà pourquoi le naturisme n'est pas uniquement le fait de se mettre nu, mais être proche de la nature.

    Pour finir comme vous pouvez le constater le naturisme ne manque pas d'R. wink.png
      30 janvier 2020 17:27:52 CET
    2
  • 9 66
    Jason-69 a écrit : Bonsoir, comme je le dis souvent on est un nudiste que lorsqu'on est nu. Un naturiste le reste qu'il soit nu ou habillé. On n'est pas du tout discriminé quand on est nudiste, il suffit seulement de respecter les règles.

    Amicalement nu Jason naturiste.
      29 janvier 2020 21:24:56 CET
    1
  • 9 66
    Bonsoir, comme je le dis souvent on est un nudiste que lorsqu'on est nu. Un naturiste le reste qu'il soit nu ou habillé. On est pas du tout discréminé quand on est nudiste, il suffit seulement de respecter les règles.

    Amicalement nu Jason naturiste.
      29 janvier 2020 21:23:35 CET
    0
  • Naturisme → Différentes formes possible

    Suite le post de JEEP561 ? Voici ce que j’en pense.

    Depuis tout petit j’aime être nu sans savoir à cette époque ce que cela était.

    Naturisme/Nudisme, la frontière est fine…

    Certe on dit que le naturisme est « en raccourci » de partiquer la nudité en commun. Le nudisme serais plus quand seul… au bout pour moi l’essentiel est de prendre plaisir à être nu et de bien vivre sa nudité en groupe ou seul. En ce qui me concerne je le vit bien seul faute de connaître d’autre naturiste dans mon coin.

    Certe dans certaine région plus facile de le vivre toute l’année mais dans d’autre comme la mienne(la Touraine) pas facile car peu de structure, peu ou pas de site de baignade et peu de pratiquant semble t’il.

    Cela ne m’empèche pas de vivre nu chez moi autant se faire ce peut et aussi de faire des balades nu dans la forêt pas très loin avec des chemins ‘tranquilles »

    Doit on se priver de ce plaisir parce que nous sommes seul dans notre coin ?

      29 janvier 2020 20:35:40 CET
    0
  • pour nous c'est toute l'annee en interieur et exterieur ,a la plage en famille et avec nos amis ,en bateau ,mais aussi en centre ,thallasso ,rivere, la corse est un paradis pour le naturisme 
      10 décembre 2019 12:59:00 CET
    0
  • 5 106

    Le naturisme, nous le voyons bien au travers vos réponses, se vit différement selon les personnes, les régions et les

    périodes de l'année. 

    Pour autant, il semble qu'etre naturiste siginifie avant tout pour chacune et chacun vivre des moments de plaisirs

    sans y mettre aucune idéologie ou liens avec un mode de vie. 

    Je conçois le naturisme ainsi. 

    Pour ma part, le naturisme ne doit pas être enfermé à travers une définition réductrice qui, à mon sens , revêt un

    cararctère excluant un grand nombre de naturistes.

    Le naturisme se vit comme un plaisir et je ne le conçois pas comme une contrainte m'obligeant à respecter une

    définition qui ne me correspond pas.

    La nudité en commun n'est pas pour moi la base et l'essence du naturisme

    J'apprècie, comme dans mon quotidien, d'être un naturiste seul, seul avec ma nudité, seul au milieu de la nature,

    seul sur ma serviette de plage. 

    Dans ces moments, je ne recherche pas la présence d'autres. Je n'aspire qu'à être seul avec moi même, dans mes

    pensées, dans la lecture d'un bon livre, dans une sorte d'intériorisation et de repli sur moi.

    Dans ces moments, nu, en phase d'introspection, je suis bien.

    Je ressens alors comme un sentiment de liberté total, où je ne dois rien à personne, où je n'attends rien de personne,

    où je me fous royalement de ce qui m'entoure.

    Je suis là, ici et maintenant, revenu à l'état originel, celui de ma naissance, celui des premiers Hommes, à la fois libre

    et vulnérable.

    Pourquoi etre naturiste nous obligerai à partager ces moments, nos moments, avec d'autres ? 

     

      29 novembre 2019 12:00:52 CET
    1
  • 10 234
    Uniquement en extérieur et toujours aux même endroits depuis des années.
    Nous sommes dans un cadre privilégié qu'est la Provence.
    Le naturisme en Provence avec ses campings et lieux nous rendent vraiment privilégiés. 
    Carrement !
    glasses-cool.png
      28 novembre 2019 19:24:37 CET
    0
  • Pour être naturiste il n'est pas nécessaire de pratiquer la nudité en commun. Personnellement, je suis seul et très souvent nu. dans ma maison mais aussi à l'extérieur, dans mon atelier, dans certains travaux des champs et dans mon élevage. Et ceci pratiquement tous les jours et toute l'année (en fonction des conditions météo, quand-même). J'aime vivre ainsi en contact étroit avec la nature et cette vie m'est très bienfaisante. Dans ces conditions je me sens plus Naturiste que Nudiste. Le nudiste étant plutôt la personne aimant simplement être nu sans forcément être au contact des éléments.
      28 novembre 2019 11:17:10 CET
    1
  • 5 106

    Etre naturiste : un naturisme identique pour tous ?


    Etre naturiste n'est pas vécu et ne signifie pas la même chose pour toutes et tous. Certains ne vivent leur naturisme que l'été sur une plage ou bord d'une piscine. D'autres vivent leur naturisme toute l'année en intérieur ou bien online sur des sites naturistes comme Zerokini et entretiennent des liens avec d'autres naturistes.

    Etre naturiste n'a donc pas la même signification selon chacun.

    Quel est votre point de vue et comment vivez vous votre naturisme

    Pensez vous qu'etre naturiste doit obligatoirement intégrer la notion de la nudité en commun ?

    Etre naturiste est il si différent qu'etre nudiste ?

    Il est vrai que ce débat ne trouve de solutions qu'à travers des visions souvent extremes d'un côté comme de l'autre.

    Donnez votre définition du naturisme et du fait d'etre naturiste

    Ce débat devrait mobiliser des centaines de membres. 

    A vos claviers !

    Ce post a été édité par Hugo le 28 novembre 2019 19:22:06 CET
      28 novembre 2019 09:28:15 CET
    0