Forum » Autour du Naturisme » Naturisme et santé » Coronavirus Covid-19 : Votre point de vue ?

Derniers Messages Naturistes

Coronavirus Covid-19 : Votre point de vue ?

  • 10 168
    Pendant la pandémie de Covid-19



     Pendant la pandémie de Covid-19, les membres de la communauté nue britannique deux fois, il y a eu un événement en ligne, ...

    "Le bain de soleil nu semble être un nouveau divertissement national ..." 

    "Malheureusement, beaucoup de gens associent toujours la nudité directement au sexe ..." 

    Des événements en ligne sont également organisés, notamment du yoga nu, des réunions de pub virtuelles et du café du matin nu.

    WARTAKOTALIVE.COM, LONDRES - British Naturism, un groupe qui présente un mode de vie nu, alias 210 nouveaux membres pendant la pandémie de Covid-19. 

    Dans leur rapport, ils ont déclaré que, pendant environ deux mois, les épidémies du virus corona seulement, pour être précis jusqu'au 14 mai 2020, l'organisation nudiste britannique a revendiqué une augmentation de 100% des membres.

    Ils disent que l'impact du verrouillage rend les gens plus à l'aise nus dans la maison.

    • Pendant la pandémie du virus Corona, les membres de la communauté britannique nue ont augmenté de 100%, voici la raison

    • PHOTOGRAPHIES de sénatrices mexicaines nues à la réunion Zoom, excusez-vous, ne le dites pas

    • Un homme torse nu s'enfuit d'un hôtel, apparemment parce que son partenaire Waria n'est pas une femme comme prévu 

    Ambassadrice du naturisme britannique (British Nudist Organization), Pam Fraser Ambassadrice britannique du naturisme (British Nudist Organization), Pam Fraser (Instagram @pam_fraser)

    Il s'agit d'une augmentation rapide par rapport à avant la pandémie de Covid-19.

    La plupart d'entre eux sont intéressés à se joindre après avoir vu un événement promotionnel en ligne.

    "Le bain de soleil nu semble être un nouveau divertissement national", a déclaré Andrew Welch de British Naturism au Daily Mail, au sujet des pratiques nudistes légales au Royaume-Uni.  


    Ensuite, rapporté par le New York Post, le directeur marketing de l'organisation a déclaré qu'il était intéressé à suivre le mode de vie nudiste après avoir passé des vacances sur la plage nu quand il avait 14 ans en France.  

    Source et suite sur : https://wartakota.tribunnews.com/2020/06/08/selama-pandemi-covid-19-anggota-komunitas-telanjang-inggris-naik-2-kali-lipat-ada-acara-online

    Casimir
      10 juin 2020 06:27:11 CEST
    0
  • 9 72
    Le scandale des masques : une enquête explosive du journal Le Monde « 2017-2020 : comment la France a continué à détruire son stock de masques après le début de l’épidémie

    On se doutait que le gouvernement cachait quelque chose. Il affirmait d’abord que les masques étaient inutiles au commun des mortels, avant de les recommander, à l’approche du 11 mai. Même les personnes les plus exposées en manquaient ! Le Monde publie, ce jeudi 7 mai, une enquête explosive, intitulée « 2017-2020 : comment la France a continué à détruire son stock de masques après le début de l’épidémie ». Elle révèle l’impéritie de nos gouvernants et la faillite de l’État. Un scandale, qui ne peut rester sans suite.

    Fin mars, en pleine crise du coronavirus, le cabinet du Premier ministre aurait découvert que, depuis plusieurs semaines, « des millions de masques issus des réserves étatiques, dont une part non négligeable était sans doute utilisable, sont consciencieusement brûlés… » De quoi tomber de sa chaise ! Matignon fait stopper le processus de destruction, mais trop tard, le mal est en partie fait. Il paraît incroyable que les services d’Édouard Philippe n’aient pas été au courant : preuve, s’il en fallait, du mauvais fonctionnement de la machine gouvernementale.

    L’enquête du Monde souligne la responsabilité du pouvoir actuel, héritier du mandat précédent. Les témoignages sont accablants, mais les responsables ne se bousculent pas au portillon. Agnès Buzyn, qui a quitté son ministère pour « sauver » Paris, est l’objet de toutes les critiques, y compris dans son propre camp. On lui reproche d’avoir nommé au poste de conseiller chargé de la sécurité sanitaire un jeune médecin inexpérimenté, qui n’y restera que dix-huit mois. L’intéressé a répondu au Monde qu’il réservait ses explications aux « différentes commissions » d’enquête à venir. Il ne croit pas si bien dire.

    Mais il n’est pas le seul à être mis en cause. Jérôme Salomon, conseiller de Marisol Touraine, tôt rallié à la candidature d’Emmanuel Macron, nommé (en récompense ?) à la tête de la Direction générale de la santé, en prend aussi pour son grade. Pourquoi, alors qu’il avait, semble-t-il, alerté le candidat à la présidence en 2016, ne s’en est-il pas préoccupé ensuite ? Le fait est que, selon les chiffres donnés par Le Monde, en moins de trois ans, les stocks ont été divisés par six. Au départ de Marisol Touraine, les réserves de l’État étaient de 616 millions de masques : il n’en reste que 117 millions en mars 2020. Mais où sont-ils donc passés ?

    On apprend, au fil de l’enquête, que la quasi-totalité des stocks ont été mis au pilon, considérés comme périmés, et n’ont pas été remplacés. Selon Benoît Vallet, le prédécesseur de Jérôme Salomon à la DGS, une grande partie était pourtant encore utilisable. Le Monde en déduit que « l’exécutif aurait triplement fauté : en détruisant des masques encore bons à l’emploi et, dans tous les cas, en omettant de renouveler mais aussi d’augmenter les stocks ». Benoît Vallet assure avoir prévenu les autorités sanitaires. Pour un résultat dérisoire : une commande de 100 millions de masques, passée en 2019, pour livraison en… 2020.

    Drôle de conception de l’urgence !

    Difficile de savoir qui est le plus responsable, de l’administration ou de nos gouvernants. Mais quelle est la légitimité de politiques qui ne savent ni anticiper les besoins ni vérifier ce que fait leur administration ?
    « La santé publique, ce sont des choix politiques dont dépendent des millions de vie », rappelle avec raison Philippe Douste-Blazy. La Cour de justice de la République a déjà été saisie, des plaintes ont été déposées au parquet de Paris, le Sénat doit mettre en place une commission d’enquête et sera, sans doute, suivi de l’Assemblée nationale. Il est temps de faire toute la lumière sur cette affaire et d’établir les responsabilités jusqu’au sommet de l’État.
      10 mai 2020 19:22:44 CEST
    0
    • Hugo
      Hugo Ca c''est une belle bourde. On se demande comment on pourrait faire pire...
      11 mai
  • 9 72
    Bonsoir,
    la région Paca passe au vert,
    nous allons boire un verre
    que cela nous conduise pas vers
    l'endroit où se trouve les vers
    Excusez moi pour ces vers !!!
      2 mai 2020 22:46:12 CEST
    1
  • 9 72
      2 mai 2020 22:36:18 CEST
    0
  • 13 243
    Ce qui m'étonne le plus, c'est qu'ils :
    - Vont réouvrir les transports en commun sur Paris
    - Vont réouvrir les écoles
    - Vont continuer à laisser les plages inacessibles.
    Ca marcherait pas un peu sur la tête ?
    Je sais plus trop... confused.png Ce post a été édité par Hugo le 1 mai 2020 09:50:03 CEST
      30 avril 2020 22:07:49 CEST
    1
  • Un article édifiant ou comment la majorité en place envisage le déconfinement non pas en se souciant en premier de la sécurité des Francais (sois disant ils suivent toutes les recommandations du conseil scientifique , alibi pour imposer tel ou tel mesure, mais pas pour le retour des enfants à l'école !! bizare ....)

    Un gouvernement d'union nationale pour éviter des procés pour toutes les erreurs, bavures, mensonges etc...depuis janvier sur la pandémie voila ce qui germe dans leur esprit et les préoccupe au plus haut point...

    https://fr.sputniknews.com/france/202004271043665503-remaniement-ministeriel-clef-voute-defense-judiciaire/

    Prenez soin de vous amis naturistes
      28 avril 2020 01:34:11 CEST
    1
  • 9 72

    Jacques habitant du Médoc, écrit son mécontentement à Mme la Préfète et ça vaut le détour !

    marie-lys BIBEYRAN
    listrac médoc, B, France

    9 avr. 2020 — 

    Bonjour à tous, Jacques habitant du Médoc et travailleur des vignes retraité, a écrit son mécontentement à Mme la Préfète de Nouvelle Aquitaine, ne passez pas à côté de ce texte c'est un régal !

    Et n'oubliez pas pour en faire de même : pref-secretariat-prefet@gironde.gouv.fr

    "Madame la préfète,

    Marshall Burke, enseignant en science des écosystèmes à l'université Standford, notait le 9/03/2020 :
    "La réduction de la pollution de l'air due à l'épidémie de Covid19 en Chine a sans doute sauvé vingt fois le nombre de vies perdues du fait de la maladie. Il s'agit moins d'en conclure que les pandémies sont bénéfiques, que de mesurer à quel point nos systèmes économiques sont mauvais pour la santé. Même en l'absence de coronavirus."

    Vous venez, madame la préfete, de refuser la requête du Collectif Info Médoc Pesticides et de Alerte aux Toxiques de suspendre la campagne 2020 de traitement de la vigne avec des pesticides.

    Vigneron retraité j'ai subi ces produits pendant vingt et un ans et continue à les subir, habitant le Médoc, comme riverain de la vigne.

    Pour beaucoup ces produits sont issus directement des guerres passées. À l'origine le Zyklon B, utilisé pour le génocide du peuple juif, était un insecticide comme le traitement obligatoire de la flavescence, dont vous fixez la date chaque année. À noter que ce traitement n'a nullement empêché l'avancée de la maladie absente du Médoc en 1996 où elle s'est installée au début du siècle, mais participe de la disparition de 70 %des insectes volants en Europe et de la disparition de plus de 30%des oiseaux, faut il rappeler qu'en Chine, les campagnes de destruction des oiseaux ordonnées par Mao Tse Toung ont provoqué la famine entraînant la mort � de dizaines de millions de personnes.

    Issu de la guerre du Vietnam, présent dans l'agent Orange, le glyphosate, provoque encore de nos jours malformations, cancers et a entraîné la mort � de nombreux vietnamiens. En France il se trouve maintenant dans notre urine, la vôtre comprise, puisque après des milliers d'analyses, il ne s'en est présentée aucune de négative, d'autre part des études sur les rats montrent que la descendance des porteurs de glyphosate est bien plus touchée par les cancers ou malformations que le porteur originel. Ainsi et au nom du principe de précaution et pour préserver les futures générations, il est criminel de ne pas avoir interdit � l'utilisation de ce produit. Dès à présent comme chaque printemps le Médoc est jaune, marquant la mort � de nos sols.

    Et enfin le Boscalid, l'un des SDHI, fongicide de synthèse est retrouvé systématiquement dans les analyses de cheveux � pratiquées dans le Médoc. Si les SDHI, ne sont pas eux directement issus de la recherche militaire, leur mécanisme d'action menace tous les êtres vivants, à preuve l'alerte lancée le24/10 /2017 par, le scientifique de réputation mondiale travaillant à L'INSERM, Pierre Rustin à l'adresse de L'ANSES et réitérée avec huit autres scientifiques dans une tribune du journal Libération le 15/04/2018.

    Curieusement, alors qu'aujourd'hui le gouvernement se défend de ne prendre aucune décision sans s'en référer à un avis scientifique, il n'a tenu, à l'époque, aucun compte de l'alerte donnée par quelques unes des plus hautes somnités scientifiques en la matière, me faisant craindre que l'actuelle attitude du gouvernement, face à la pandémie, ne se transforme en sinistre farce destinée uniquement à réduire nos libertés et achever de détruire le droit du travail en supprimant 35 h et congés payés.

    Ce ne sont que trois exemples des nombreux produits déversés sur la vigne chaque année. Ces traitements ont provoqué et continuent de provoquer des millions de morts et de souffrances dans la population, bien plus que le Covid19 n'en provoquera. Qu'avons nous donc fait pour mériter Alzheimer, Cancer, Parkinson et autres calamités ?
    Est on, en France ��, dans une réelle démocratie alors que le premier préfet venu à droit de vie et de mort � sur ses habitants.

    Madame la préfete vous avez le choix, soit, comme en d'autres temps les fonctionnaires Adolf Eichmann ou Maurice Papon l'ont fait, avancer sur la voie du déshonneur et du crime contre l'humanité, soit, comme l'un de vos prédécesseur le préfet Jean Moulin l'a fait, résister mais aujourd'hui à la loi du Marché, dans la voie de l'honneur et de la solidarité à l'humanité.

    Aujourd'hui vous avez, grâce à cette pandémie l'occasion de faire réellement que "le jour d'après ne soit pas le même que le jour d'avant.

    La défiance en un revirement de votre part ainsi que mon honneur m'interdisent de vous saluer.
    Jacques."

      9 avril 2020 20:56:04 CEST
    1
    • Hugo
      Hugo Merci Jason pour cette publication !
      22 avr.
  • https://www.laprovence.com/article/edition-marseille/5955583/pourquoi-meurt-on-moins-du-covid-19-en-paca.html href="https://www.laprovence.com/article/edition-marseille/5955583/pourquoi-meurt-on-moins-du-covid-19-en-paca.html" target="_blank">

    voici un article assez intéressant sur la différence entre la région PACA et le reste de la france
    A méditer.........

    Prenez soin de vous amis naturistes
      8 avril 2020 20:52:22 CEST
    0
  • 10 168
    Depuis le début du confinement, les habitants de l’Île du Levant se retrouvent privés de liaison maritime avec le continent. Sur ce domaine naturiste qui devait lancer sa saison touristique début avril, le quotidien s’organise, avec les avantages et les inconvénients de l'isolement.

    ls sont actuellement 182 à habiter sur l’Île du Levant, petit bout de nature flottant à une dizaine de kilomètres des côtes varoises.

    Une centaine de personnes vit toute l’année dans ce berceau du naturisme, les autres y possèdent une maison secondaire et sont venus passer le confinement à l’insulaire, avec ses bons et ses mauvais côtés.

    Isolés donc protégés ?

    Depuis le 17 mars, avec l’annonce du confinement lié à l’épidémie de Covid-19, les liaisons maritimes vers le Lavandou, ville côtière la plus proche, ont été suspendues. Seules quatre rotations par semaine avec le port de Hyères, sont maintenues pour la marchandise, contre une par jour d’habitude. Plus possible de faire l’aller-retour sur le continent dans la journée.

    Alors le quotidien des insulaires est encore plus bouleversé qu’ailleurs.

    « Historiquement, notre économie est tournée vers le Lavandou, explique Guy Thouvignon, président de l’association des commerçants de l’île. C’est seulement à 30 minutes de bateau d’ici et on a accès aux magasins, médecins et pharmacies sans prendre la voiture ».
    Une donnée importante pour les habitants car au Levant, pas de véhicule personnel autorisé.
      La place du village, inhabituellement déserte pour un début avril. / © Guy Thouvignon La place du village, inhabituellement déserte pour un début avril. / © Guy Thouvignon
    Depuis le début du confinement, les Levantins vivent donc presque en vase clos. Presque, puisque quelques-uns sont tout de même parvenus à rejoindre leur résidence secondaire sur l’île, pendant la période de confinement, ce qui ne plaît pas vraiment à Frédéric Capoulade, adjoint spécial de la ville de Hyères au Levant.

    "Ici, il n’y a pas de cas de coronavirus, alors on redoute l’arrivée de gens extérieurs à la communauté."


    "Les déplacements sont interdits, mais ce n’est pas compliqué de mentir sur une attestation, on le voit bien », regrette-il.

    On pourrait croire que l’île est une forteresse, isolée du virus, mais ce serait dangereux de le penser et de ne pas se protéger.


    Même si la grande majorité des habitants respectent le confinement, Michel Guinard, gérant d’une des deux épiceries de l’île, dénonce aussi « l’incivisme » de certains.
    « Personnellement, je me sens plus en sécurité ici qu’ailleurs, le risque de contamination est minime. Mais on a encore vu des gens arriver par bateau du continent la semaine dernière, c’est inadmissible. Hors saison, l’île est en grande partie peuplée de personnes âgées.


    Venir au Levant, c’est mettre en danger des personnes à risques - Michel Guinard

    Privé du début de la saison touristique

    Sur cette île naturiste qui vit essentiellement du tourisme, les affaires reprennent généralement mi-avril. La traditionnelle journée d’ouverture de la saison, initialement prévue le 11 avril, a dû être repoussée à une date inconnue.
    Un arrêté interdit les locations saisonnières avant le 15 avril, et pourrait être étendu. Les seuls commerces ouverts sur l’île sont les deux épiceries, la boulangerie et la poste, quelques heures par jour et pas tous les jours.
      Les habitants de l'île respectent le confinement, il est rare de croiser quelqu'un dans la rue. / © Guy Thouvignon Les habitants de l'île respectent le confinement, il est rare de croiser quelqu'un dans la rue. / © Guy Thouvignon
    Pour Michel Guinard, gérant de l’épicerie Le Bazar, l’équation économique est nulle. « D’un côté, les gens ne peuvent plus faire les courses sur le continent donc ils viennent plus chez moi. Mais de l’autre, le retard de la saison touristique a un impact sur mon chiffre d’affaires.

    Une semaine au coeur de la saison, ça équivaut à six mois d’hiver ».  En plein été, la population de l’île peut grimper jusqu’à 1000 personnes. Cinq fois plus qu’actuellement.

    Comme beaucoup ici, Michel Guinard vit également de la location de logements meublés. Il avait déjà des réservations pour le mois d’avril. Tombées à l’eau.

    On vit tous du tourisme ici, rappelle Guy Thouvignon, et notre économie se fait sur une saison de 6 mois, d’avril à septembre. Comme tout le monde, on est dans le flou quant à la date de fin du confinement et donc aux conséquences économiques pour l’île. L’inquiétude commence à se dessiner et elle ne peut que s’amplifier.


    Tout l’enjeu pour les commerçants et les loueurs va être de décaler la saison, explique la présidente du syndicat d’administration de l’île, Brigitte Gelman. « Si le confinement ne dure pas trop et que les mois de septembre et octobre rattrapent le printemps, ça devrait aller. Sinon, ça va poser des problèmes pour beaucoup de gens ici », assure-t-elle.

    Heureusement, pour se remonter le moral, les Levantins n’ont qu’à regarder par la fenêtre, comme Guy Thouvignon :

    On est entouré d’une nature incroyable, sans pollution visuelle ou sonore puisqu’il n’y a plus de bateaux ni d’avions. Tant qu’on est ravitaillé correctement, on est quand même au paradis.


    >> Retrouvez le documentaire d’Isabelle Ros sur l’Île du Levant, Du soleil sur ma peau, rediffusé le 18 mai 2020 en deuxième partie de soirée, sur France 3 Provence-Alpes Côte d’Azur.
     
     
    Casimir
      8 avril 2020 14:29:29 CEST
    0
  • Bonjour amis naturistes 
    un nouveau billet d'humeure sur le Covid-19

    En premier tout mon soutient et ma sympathie à ceux qui on déja perdu un proche dans cette épreuve et je pense particulierement à Hugo...

    Aujourd'hui visite de notre président à la principale usine de fabrication de masques en France qui à coup de communication essaye de contrer les mauvais sondages sur la gestion de cette crise.....
    Essayons d'y voir plus clair : on a comme discours maintenant qu'il faut prévoir une fabrication nationale retrouvée pour des secteurs stratégiques indispensables comme les masques, les medicaments, les respirateurs, etc..etc..
    C'est l'anti adn de la politique représentée par la république en marche et son créateur.... chantre du tout europe et de la mondialisation
    La république en marche c'est 2/3 de socialistes convertis et 1/3 de centristes tous pro europe et mondialistes....
    On nous explique que c'etait impossible à prévoir et que d'avoir 1 milliard de masques en réserve stratégique etait inutile....
    Lors de la crise N1H1 le président Sarkozy et sa ministre Roselyne Bachelot l'avaient fait ! elle avait était très critiquée à l'époque par l'opposition (socialiste, centriste etc..) pour le coût inutile!
    C'est le gouvernement suivant de Francois Hollande qui n'a pas renouvellé régulierement le milliard de masques.. pour faire des économies! Et tout cela pour respecter les consignes de la commission européenne et ses ordres de diminution des déficits... Tout cela qui vole en éclat des maintenant!

    Qui était un proche conseiller de F. Hollande puis ministre de l'économie à cette époque ? un certain Emmanuel Macron.....

    Nous avons un état desastreux de notre système de santé par une gestion puremment comptable de celle ci...
    Comment à t'on pu laisser fermer l'hopital du val de grace à Paris en 2014 excellence de notre systeme de santé ou nombre de gourvernants Francais et etranger sont passés tout cela à cause de la baisse continuelle de notre effort de défense.....

    Au départ seulement 5000 à 7000 lits de réanimations alors que l' Allemagne c'est 20 000 environ....
    Le fait d'avoir laisser partir la fabrication de médicaments ou de composants de ces médicaments à l'étranger est irresponsable !!

    Et tout cela pour sois disant faire baisser le prix de vente ce qui est faux !! c'est uniquement pour augmenter les dividendes de certains

    Baisse de notre personnel soignant, non revaloristion de leur travail on pourrait multiplier à l'infini toutes les incohérences 

    On demande en ce moment de rester unis, de ne pas critiquer l'action et les decisions de l'executif et que l'on verra plus tard ( " le jour d'aprés" ) pour discuter de cela...  que ceux qui le font sont des "irresponsables" sic

    Avec sans doute l'espoir qu'en sortie de crise la population sera tellement heureuse qu'elle oubliera de demander des comptes....

    Je forme l'espoir que tel ne sera pas le cas car des millions de francais auront payer trés cher ces erreurs sans parler de tous ceux qui auront perdu la vie...

    Courage à tous amis naturistes  et prenez soins de vous

      31 mars 2020 14:36:08 CEST
    1
  • 13 243
      22 mars 2020 19:07:38 CET
    3
  • Bonjour à toutes et tous...
    Une pétition nationale circule sur "MesOpinions" ...
    Allez y et que politiques (hypocrites) et labos (hyper voyous) respectent eux aussi le serment d'Hippocrate"....
    Les malades n'attendent que çà !!!!!
    Cordialement
    Phill
      22 mars 2020 18:42:34 CET
    1
  • 3 16
    article intéressant - le laxisme francais

    Coronavirus : en 2016, Jérôme Salomon alertait déjà Macron sur les risques d'épidémie

    Coronavirus : en 2016, Jérôme Salomon alertait déjà Macron sur les risques d'épidémie©Panoramic

    6Medias, publié le vendredi 20 mars 2020 à 17h20

    L'Opinion revient sur une note rédigée en 2016 par Jérôme Salomon, aujourd'hui directeur général de la Santé, où il prévenait les équipes d'Emmanuel Macron que la France n'était pas préparée à faire face à une grave épidémie.

    C'est un document qui résonne différemment aujourd'hui.

    L'Opinion s'est concentré sur les « MacronLeaks », les 20 000 courriels piratés puis diffusés par WikiLeaks. Parmi eux, on retrouve une note du professeur Jérôme Salomon, aujourd'hui directeur général de la Santé, rédigée à l'attention d'Emmanuel Macron. À l'époque simple conseiller santé du futur président de la République, il faisait part de sa crainte concernant les capacités de la France à combattre une épidémie.


    « La France n'est pas prête », écrivait-il dans ce message. Selon lui, le système de réponse n'était pas assez bien structuré, soulignant le « manque de réactivité et de capacités d'adaptation aux situations spécifiques et évolutives » ainsi que les difficultés d'accueil « en milieu hospitalier, en particulier si l'afflux de victimes est important, supérieur à 300 en urgence absolue ».

    Dans un autre mail envoyé par Jérôme Salomon le 11 janvier 2017 à Quentin Lafay, Julien Denormandie et Benjamin Griveaux, il prenait en exemple l'importante épidémie de grippe qui touchait la France, la jugeant comme « une triste et caricatural confirmation du paradoxe français ». Selon L'Opinion, il expliquait la propagation du virus « par l'absence de maîtrise des gestes basiques d'hygiène : mouchoirs en papier jetables, lavage des mains, solutions hydroalcooliques, port du masque par les malades généralisé en Asie et quasi inconnu en France ! ». Un constat qui prend tout son sens aujourd'hui.

    Des propositions jugées « alarmistes »

    Outre le fait de constater des dysfonctionnements dans l'organisation française face à un risque d'épidémie, Jérôme Salomon prenait l'exemple du système de santé en Israël. Il proposait de « faire subir un crash test à notre dispositif national de réponse, d'évaluer les points critiques et de proposer les adaptations les plus stratégiques du système de gestion ». S'il ambitionnait à l'époque de devenir ministre de la Santé, le professeur assurait s'être d'abord concerté avec plusieurs professionnels de santé avant de dresser ce constat.

    Conseiller d'Emmanuel Macron, Quentin Lafay lui aurait répondu : « Parlons-en demain soir discrètement, je trouve cela très intéressant. » Une réponse qui détonne avec les autres avis de l'époque sur Jérôme Salomon. L'Opinion rapporte que ses propositions ont souvent été jugées « iconoclastes » ou même « alarmistes » par certains proches du président Macron, comme Alexis Kohler.
      21 mars 2020 09:49:42 CET
    1
  • Bonsoir
    pour ceux que cela intéresse angry.png encore une fois les incohérences des actions politiques :

    Qui est le plus susceptible d'augmenter les contaminations : le naturiste qui va se mettre au soleil sur un bout de rocher seul ou avec sa femme (qui de toute facon vie avec lui !!!)  à des dizaines de metres les uns des autres !, le monsieur agé qui va sortir son chien et marche pour soigner son arthrose mais se fait verbalisé parcequ'il depasse 100 m autour de son domicile..... ou les jeunes de banlieue  qui se moquent royalement des consignes et que, une fois plus, on va fermer les yeux ????

    voir l'article: fr.sputniknews.com/france/202003201043339988-lutte-contre-la-contamination-la-police-recoit-lordre-deviter-certains-quartiers-sensibles

    Que va t'on faire et dire aux francais si des miliers de cas explosent dans les banlieues???
    On va disputer encore les francais sur leur irresponsabilité et ne rien dire aux jeunes de banlieues pour ne pas faire de stigmatisation sic!
    Et si on arrive plus à avoir de lits de réanimations en assez grands nombres et qu'il faut faire un choix cornélien des patients à soigner.... choisir en fonction de l'age ? choisir alors un jeune de banlieue qui à fait n'importe quoi, qui se moque de la police, qui se moque des autres citoyens au detriment d'une personne de plus de 70 ans ??? 

    Voila de quoi méditer....
    Bonne soirée amis naturistes, prenez soin de vous. 
      20 mars 2020 21:21:04 CET
    1
  • 5 106

    Encore peu de prise de conscience de beaucoup de citoyens !

    Je viens de sortir pour le 1ere fois depuis le début du confinement pour faire quelques provisions.

    J’ai acheté ce que j’ai trouvé car beaucoup se rendent dans les commerces à l’ouverture.

    J’ai donc acheté 1 paquet de riz, des biscottes, un pack d’eau, de l’eau de javel, des bonbons pour ma fille, 3 boites de sardines.

    J’y suis allé avec des gants en latex et un masque que j’ai retrouve dans mon local technique.

    Je suis surpris de voir si peu de gens avec au moins des gants.

    Des couples faisant leurs courses main dans la main presque !

    Il faut réellement cesser ou éviter au maximum de sortir.

    Il n’a que de cette façon que l’on va peut être parvenir à freiner cette pandémie.

    Ne prenez pas tout ceci à la légère.

    Nul n’est à l’ abri.

    J’ai désinfecté tous mes achats avant de pénétrer chez moi.

    Il faut vraiment véhiculer ce message fort : Restez chez vous. Faites les gestes de bons sens comme se laver les mains régulièrement, tousser dans son bras et espacer les relations physiques.

    Cessons de nous croire invincibles et de se prendre pour des héros !

    Il y en déjà pleins les cimetières et cela depuis toujours.

    Pensez donc à vous protéger et à protéger vos proches et votre entourage en RESPECTANT les gestes barrières.  

    Nous n’en sommes qu’au début.

    Sans actions de chacune et chacun, la fin risque de se faire attendre…..

    Bon courage

      20 mars 2020 15:01:47 CET
    2
  • Bonjour à tous
    Un reportage édifiant sur cnews aujourd'hui sur le cas de la Corée du sud  : Pas de confinement... despitage de masse pour mettre en confinement que les cas positif.....Désincfection des transports, des rues, du matériel en général.... port généralisé du masque....fermeture des frontières  dans un premier temps puis maintenant un controle strict de la température de voyageurs entrant.... ET CA MARCHE!!! moins de 100 nouveau cas par jour alors que la corée du sud etait devenu le deuxième foyer d'infection aprés la chine il y a quelques semaines avec 500 à 600 cas par jour....

    Question du présentateur à un medecin chef d'un service de réanimation présent sur le plateau sur l'éfficacité de ces mesures par rapport à l'italie, la France, l'Espagne( en particulier les pays ayant le plus de cas en Europe) qui font du confinement strict la panaché universelle et réponse géné de celui ci : "On verra aprés coup qui aura eu la bonne méthode !! on n'a pas prevu les masques pour tout le monde...on a fait le choix de ne plus depister sauf les cas graves ou évidents sic!! ( pour des raisons financières ??) on ne désincfecte pas les rues en masse..."et puis finalement il reconnait avec un sourire géné que le choix de la corée du sud semble BON!!!

    Pendant ce temps un gouvernement qui continue à accuser les francais de négligence....d'irresponsabilité d'aller sur les plages même seul !!!....à dire que les masques en grand nombre pour tout le monde ne servent à rien parcequ' il ont fait preuve de légéreté dans l'imprévision des commandes...ou un president qui s'en prend à son ex ministre de la santé qui dénonce ce qui c'est passé malgré ses avertissement ... ou aux journalistes, commentateurs qui dénoncent chaque jour la pénurie de masques pour les professionels de santé!!

    Pour ces politiques ils ont raison! , il faut pas critiquer leur gestion de crise! et puis de toute facon ils sont pas responsable... c'est le francais de base! celui qui va faire sa marche à 1 km de son domicile au lieu de 200 M, qui sort la nuit pour éviter de rencontrer du monde et respecter ainsi les distances de sécurité...( on parle d'un couvre feu!) etc...

    Du grand n'importe quoi...
    Courage amis naturistes, prenez soin de vous et de vos proches et un soutient sans faille au personnel de la santé!
      20 mars 2020 12:58:53 CET
    2
    • Natfree
      Natfree pauvre France, tout est dans la parole mais pas dans le geste ni dans l'action efficace. depuis l'affaire du sang contaminé, depuis l'affaire de tchernobyl, rien n'a changé. les policiers français à la frontière franco allemande n'on pas de masque...  plus
      21 mars
    • Julot
      Julot Nous n'avons pas de test, pas de masque, pas de gel hydro ... donc on est obligé de se confiner. Dans notre cas, le confinement général est la bonne (la seule) méthode, pour éviter de déborder les hopitaux. En attendant d'être équipés avec les...  plus
      27 mars
  • 2 17
    Qu'elle tristesse de voir que beaucoup de nos cons-citoyens ne comprennent pas l'état d'urgence dans lequel nous sommes... Vu des espagnols en résidence secondaire se balader avec leurs enfants comme si de rien n'était... La frontière espagnole fermée dans un sens mais pas dans l'autre... Vu des jeunes assis sur un banc se partager une cigarette... D'autres en train de jouer au foot... Vu à la TV que des gros malins fracturent les voitures des médecins pour leur piquer des masques... Vu des petits mots collés aux portes du personnel soignant vivant en immeuble leur demandant de ne rien toucher dans les parties communes, voire d'aller habiter ailleurs...
    Et toute notre super technologie réduite à néant par un petit microbe!
    J'ai toujours eu foi en l'espèce humaine, mais quand je vois le comportement de beaucoup de nos semblables, je commence à douter un peu... Le Président appelle à l'union sacrée, alors que chacun ne pense qu'à sa gueule en dévalisant stupidement les supermarchés... Franchement, quelle tristesse, quelle honte! 
      20 mars 2020 08:42:08 CET
    3
  • 1 17
    Nous le savions depuis le début avec mon homme. Nous connaissons bien la Chine et les pays autours et l'on a su dès le début que c'était grave. Personne ne nous écoutait et souvent les gens comparait les symptomes avec ceux de la grippe.
    Même nos voisins les plus proches se moquaient de nous. Samedi dernier, ils ont fait une fête avec 80 personnes malgré nos recommendations ! On nous traitait de paranoaïques. On va le payer très cher à mon avis. bad.png
      17 mars 2020 18:15:48 CET
    3
  • 100% d'accord avec Natfree. Dès le début, cette situation aurait du être gérée.
    Et ce n'est que le début visiblement. C'est limite l'emeute dans les magasins sur Paris.
    Les gens ne se respectent pas. Espérons que cela puisse être endigué car les conséquenses sur l'emploi
    seront terribles !!!!  angry.png
      17 mars 2020 18:01:24 CET
    1
  • domage que cette attestation ne nous permette pas de se ballader tout nu il fait super beau en pluus
      17 mars 2020 11:52:55 CET
    3
  • 5 106
    Bonjour les amis,

    Voici le lien pour le téléchargement  de l’attestation de déplacement dérogatoire liée au COVID-19


    https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-derogatoire




    Prenez soin de vous et des autres. Ce post a été édité par Pascal le 18 mars 2020 17:19:45 CET
      17 mars 2020 09:32:02 CET
    2
  • Amis naturistes,

    il est maintenant etabli qu'il ne s'agit pas d'une grippette!

    Soyez responsables.
    Evitez les deplacements inutiles, les bises, ne vous serrez plus les mains, lavez vous les le plus souvent possible, evitez les contacts les uns avec les autres,meme vos proches.

    Ce virus ne pourra etre vaincu que dans la mesure ou chacune et chacun agira en applicant auminimum ces mesures.

    Protegeons nous les uns les autres en respectant ces mesures.

    Expliquez le aux jeunes que j'entends dire avec un sourire qu'ils ne vont pas s'arreter de vivre!

    Et bien si......Nul n'est invicible ou immortel et le monde vit une situation dramatique dont les consequences poursuivront les survivants pendant les nombreuses prochaines annees a venir.


      16 mars 2020 08:52:00 CET
    2
  • 2 17
    Chose étonnante vue chez nous hier: étant à la frontière Catalane, et les magasins étant fermés côté espagnols, les seuls commerces de bouche ouverts ne laissant rentrer les personnes qu'au compte-goutte, nous avons eu le "plaisir" de voir débouler samedi matin tous nos voisins ibériques dans nos supermarchés, pour faire leurs courses "en grand", un "on-dit" de fermeture de frontière trainant dans l'air comme un virus, tous agglutinés les uns derrière les autres, sans aucun respect des consignes de sécurité élémentaires données et dans leur pays, et dans le notre! 

    Que la nature humaine est surprenante, souvent... Quand ta vie ne semble dépendre que d'un paquet de pâtes, une boîte de fromage ou un rouleau de papier toilette...
      15 mars 2020 09:11:44 CET
    1
  • 3 16
    Je regrette que les états et l'organisation mondiale de la santé n'aient pas pris des mesures draconiennes préventives dès le mois de décembre où l'on connaissait le risque de gravité du covid 19 en chine. A présent, la planète entière est touchée et les conséquences financières que celà génère sont plus importantes.
    Je comprends que le discours des médias et de l'Institution ne doit pas créer une panique et une angoisse au sein de la population. Cependant, il serait judicieux de dire aux français la vraie vérité de de qui se passe réellement sur le terrain afin de faire prendre conscience aux jeunes que la situation est réellement grave et sérieuse pour que ces derniers prennent la chose au sérieux. Personne ne parle officiellement des très nombreux morts des jeunes entre 20 et 40 ans qui étaient pourtant en très bonne santé (source de mes contacts bien placés en Italie).
    j'espèqre que nous passerons cette vague funeste le plus rapidement piossible en limitant au maximum les dégats.
    Pascal
      14 mars 2020 10:14:52 CET
    1
  • Il faut avouer que l’annonce de Trump de fermer l’entrée des usa aux européens a surpris tout le monde et engendré une panique générale des marches financiers irrationnelle.

    En revanche, le discours d’Emmanuel Macron hier soir dresse un tableau noir des crises qui nous attendent. Cela va durer dans le temps et nous n’en sommes qu’au début sur notre territoire.

    Une prise de conscience de l’aspect nocif et nuisible de la mondialisation a été exprimée à demi-mot.

    Peut être que cette pandémie aura au moins le mérite de nous faire revenir au bon sens qui consiste à produire et consommer localement ou sur le territoire national et de nous réapprendre les règles d’hygiènes élémentaires comme se laver les mains régulièrement.

    Souhaitons qu’un vaccin soit vite opérationnel afin de limiter au maximum des pertes de vies humaines importantes dont notamment celles de nos seniors, c'est-à-dire nos parents et grands parents.

      13 mars 2020 10:01:16 CET
    3