La préfecture de Paris et d'Ile-de-France a interdit à la Fédération française de naturisme (FFN) d'organiser la «World naked bike ride» (WNBR), ce dimanche 13 septembre. La cause ? L'événement est jugé «exhibitionniste».

La «WNBR», qu'est-ce donc ? Une balade naturiste à vélo ou autre moyen de transport "écolo", afin «d’exprimer la fragilité de l’homme face au trafic routier, à l’urgence climatique et à la 6ème extinction animale», peut-on lire sur le site la Fédération française de naturisme (FFN).

«EXHIBITION SEXUELLE SUR VOIE PUBLIQUE»

Mais c'en est déjà trop pour la préfecture de région, qui a décidé d'interdire la tenue de cet événement. «L'édition WNBR Paris est annulée suite à un arrêté préfectoral d'interdiction de la manifestation, relatif au code pénal A222-32 assimilant nudité à exhibition sexuelle sur voie publique», explique la FFN.

 
close
volume_off
 
 

URGENT// L'édition WNBR Paris est annulée suite à un arrêté préfectoral d'interdiction de la manifestation, relatif au...

Publiée par Fédération Française de Naturisme sur Dimanche 13 septembre 2020

Pourtant, cette «randonnée avec vêtements facultatifs» est considéré par ses organisateurs comme «bon enfant». Un pique-nique au parc de Bercy, près du siège de la FFN, puis une balade à vélo, étaient notamment prévus dans une bonne ambiance «familiale et pacfique».

UNE RENCONTRE MILITANTE ET PRO-ÉCOLOGISTE

Concrètement, il s'agit d'une rencontre militante, pro-écologiste, non-partisane et ouverte à tous, le tout, autour d'une activité sportive. «Cette manifestation consiste à circuler de manière festive, familiale et pacifique à vélo, rollers, skateboard ou trottinette», ajoute la FFN.

 

Il y a un an déjà, la FFN – soutenue par les membres d'Extinction Rebellion – avait manifesté à vélo le 8 septembre dernier «contre le réchauffement climatique». A noter que la WNBR a bien été autorisée à Rennes (35), mais a été interdite à Lyon (69), également annulée car «interdite par arrêté préfectoral», a ainsi expliqué la FFN.