Forum » Naturisme » Discussions générales » Naturistes : exhibitionnisme et voyeurisme ?

Naturistes : exhibitionnisme et voyeurisme ?

  • Waouhhhh!!!! Quelle déferlante!!!
    Bon, honnêtement, on ne se caresse pas sur la plage, au vu de tout le monde!
    Je voulais juste tester l'état d'esprit des uns et des autres et me forger une idée... juste voir si les membres de ce site sont les mêmes que ceux que nous croisons au cap d'agde ou à la Sablière...
    Voila c'est fait, je vous remercie les amis...
      21 mai 2019 23:05:40 CEST
    0
    • Pascal
      Pascal Zerokini : un des seuls sites 100% nats
      22 mai
  • 5
    Vaste sujet, chacun ayant sa propose définition de l exhibitionisme ou voyeurisme, il est difficile d'y répondre.
    Que se soit à la plage, dans la rue,  au bureau, on regarde, on nous regarde. Pourquoi cela changerait sur une plage naturiste... Je dirais que que c'est un pire sur une plage textile car la la tenue va provoquer des réactions : une femme en string ou seins nus se fera automatiquement "matté". Sur une plage Nat, tout le monde est nu et donc à égalité... alors que regarder ou critiquer ?  :) 
      17 mai 2019 14:03:34 CEST
    0
  • Pascal nous ramène au bon sens : le plaisir s'arrête quand il devient déplaisir pour autrui. Avoir des échanges sensuels, nus sous le soleil est un grand plaisir. Il faut être faux-cul pour le contester. Mais ne pas voir, à proximité, des parents qui s'inquiètent pour leur progéniture, relève soit d'un aveuglement égoïste, soit, au pire, d'une manifestation perverse.
    La naturisme peut être naturel, social, sauvage... Mais on ne voit vraiment pas au nom de quoi la nudité nous dépouillerait du sens des responsabilités, tout autant que du sens du plaisir partagé.
      1 avril 2019 11:25:13 CEST
    2
  • 4 51
    Je ne partage pas cette idée d se caresser sur la plage.

    Là, à mon sens, on sort du naturisme. Ce n'est pas un lieu pour cela.

    Des enfants n'ont pas à voir des adultes se caresser sur une plage
      1 avril 2019 08:49:42 CEST
    6
    • Richy19
      Richy19 Tout a fait d'accord avec Pascal. Ce n est pas du naturisme ça....
      Nos enfants n ont pas a assister a ce spectacle !! C est a cause de ce ggenre de comportement qu on nous traite d exhibitionniste et de v voyeurs...????????
      1 avr.
    • CoolMathurin
      CoolMathurin Enfants ou adultes n'ont pas à subir ces actions. C'est pour cela que le naturisme a une aussi mauvaise presse. Pourtant je ne suis pas prude et aime bien la bagatelle et faire l'amour mais cela reste à faire en privé, à deux ou plus mais en privé.
      1 avr.
    • Lezaroi
      Lezaroi Le feraient t'ils sur une plage textile ? Je ne pense pas ! Alors pourquoi s'autoriser cela sur une plage naturiste ? Parce que l'on est nu ? C'est ne rien comprendre au naturisme et ça lui nuit car après les municipalités font fermer les plages .
      1 avr.
    • Jl&al
      Jl&al Bien d'accord
      13 mai
  • Bonjour,

    Tout a fait d'accord, avec mon amie on est pas mélangistes, mais quand on est nus sur la plage on regarde autour de nous et on ne se gêne pas pour échanger des caresses sachant être regardés.
    Cela nous excite fortement et ma douce amante aime que l'on parle des hommes, femmes, couples que l'on a observés l'aprés-midi et la elle jouit terriblement fort et devient fontaine.
    Alors, on va pas se gêner pour continuer de regarder et montrer!!!!
      31 mars 2019 23:29:50 CEST
    0
  • Bonjour à tou(te)s,

    Pour ma part je ne serai pas aussi catégorique de dire qu'il n'existe que deux possibilité d'être nu(e). Toutefois j'estime qu'il existe autant de forme de naturisme/nudisme qu'il existe d'individu naturiste/nudiste et que de ce fait certain(e)s peuvent affirmer n'être ni voyeur ni exhibitionniste alors que l'inverse peut se dire d'autres personnes. Je pense qu'il n'y a pas que des réponses "blanches" ou "noires" mais que toute l'échelle des gris existe.
    De mon point de vue, lorsque l'on est dans un contexte naturiste, entourré que de personnes nues, le concept d'exhibitionnisme s'estompe aussitôt et celui de voyeurisme s'estompe assez rapidement puisque l'uniformité des corps ne peut succiter qu'une comparaison succinte qui nous renvoie à notre propre apparence pour autrui. Ce post a été édité par Membre supprimé le 31 mars 2019 09:22:30 CEST
      30 mars 2019 12:49:29 CET
    2
  • Murmureur pose la question de la sexualité, ou plus exactement de la perversion sexuelle dont l'exhibitionnisme et le voyeurisme seraient l'un des fondements.
    La sexualité, comme la nudité relèvent de la nature et plus précisément de l'animalité naturelle, cette animalité qui faisait dire à Lacan que l'homme est "un animal en proie au langage".
    Les philosophies naturistes s'accomodent généralement bien de cette animalité naturelle, qui leur permet d'assumer la nudité sans y associer une sexualité qui ne serait pas "naturelle".
    Le problème, pour nous pauvres humains, c'est que nos corps, même dépouillés de leurs derniers oripeaux, continuent de charrier le langage avec lequelle nous échangeons nos idées... et nos fantasmes. S'est-on demandé un jour, si le langage n'était pas la première manifestation échangiste ?

    Le mot qui tue, c'est le mot "perversion". Accolé au mot "sexuel", cela revient à évoquer la substitution du plaisir de l'échange par le désagrément d'un rapport où l'un déverse son mal être sur l'autre, dans le fol espoir d'un mieux être pour lui-même.
    La perversité est un trouble psychique.
    L'exhibitionnisme, comme le voyeurisme peuvent faire partie de l'arsenal du pervers. Mais rien ne prouve que leur condamnation, souvent sans appel, ne soit pas elle-même l'expression d'un penchant pervers.

    La crispation, l'intolérance, la manipulation des anathèmes me semble tout autant des manifestations de perversité.
      30 mars 2019 10:52:31 CET
    5
  • bonjour,
    oui profitons de la vie et de la nature !!!! être bien dans sa tête et son corps est le principale ...
      30 mars 2019 08:56:40 CET
    4
  • Bonjour,

    Qui ne sait apprécier ce que la nature nous offre de beau est bien à plaindre... Alors voyeur, exhibitioniste, tout cela ce ne sont que des mots à connotation négative pour nous faire culpabiliser. Tout comme nous devons nous sentir coupables de tout le reste, selon la "bonne conscience" des ayatollahs de la bien-pensance.

    Pour nous faire l'avocat du diable, nous dirons que le cerveau de celui ou de celle qui n'est pas un peu exhibitioniste ou voyeur tend en fait vers l'encéphalogramme plat...

    Nous ne répondons (plus) en rien aux canons de beauté de ceux qui croient devoir penser pour nous, et nous nous en moquons totalement. Nous nous sentons bien us et cela nous suffit amplement.

      30 mars 2019 08:44:01 CET
    3
  • Le sexe et le naturisme sont les deux seules activités partagées qui impliquent la nudité.
    Que les profanes assimilent les deux n'a rien d'étonnant.
    L'actualité nous montre en ce moment même l'assimilation entre gilets jaunes et casseurs.
    C'est humain, c'est moyen, c'est inévitable.
    Lorsque j'ai commencé à bronzer nu, je ne me suis jamais senti exhibitionniste. En revanche, je culpabilisait parce que je me sentais voyeur. Mon regard sur les femmes (je suis hétéro) n'était pourtant pas différent de celui que je portais sur elle dans la rue mais leur nudité et le comportement ouvertement exhibitionniste de certaines d'entre elles m'embarrassaient au point que j'ai cessé de fréquenter ces plages de naturisme sauvage. 
    Je ne pense pas que la question se rapporte à notre propre ressenti mais plutôt à ce que notre société et nos lois nous imposent.
    Avec l'âge et la pratique j'ai appris à dépasser ces "tabous" et à aborder plus sereinement cette question d'exhibitionnisme ou de voyeurisme.
    N'oublions pas que ces deux termes sont largement associés à des perversions sexuelles, bien qu'on puisse être l'un et l'autre sans être un pervers.
    Ayant dit tout cela, je me rends compte que je ne répond pas à la question...
    En fait si. Soyez ce que vous voulez tant que vous n'êtes pas un pervers et que les valeurs du naturisme vous accompagnent.
    Le regard des autres, on s'en moque.
    Carpe diem ! Ce post a été édité par Murmureur le 3 avril 2019 09:55:06 CEST
      29 mars 2019 21:33:38 CET
    7
    • Julot
      Julot Je trouve que vous répondez bien à la question au contraire. Exhib et voyeur sont des perversions, tout à fait. Or, être bien dans sa peau en étant nu(e) et fier de son corps exposé devant les autres dans un lieu naturiste est un plaisir simple et...  plus
      31 mars
  • Je suis dans l'ensemble assez d'accord avec tout ce qui est dit. Certains vêtement considérés "de ville" sont beaucoup plus exhibitionistes que la simple nudité à la plage ou centre naturiste. Et il ne faut pas confondre voir et mater, ainsi que se montrer et vivre nu.
      29 mars 2019 20:41:07 CET
    3
  • 4 51
    Je suis relativement de l'avis de Jean; Pourquoi donne t-on systématiquement à ces mots "exhibitions" et voyeurisme" une connotation forcément négative.

    Cela ne choque personne d'assister à une exhibition de spots aquatiques, ou une exhibition de danse rythmique.

    L'exhibition dont nous parlons est de la même envergure.

    Lorsqueje dis que nous sommes tous un peu exhibitioniste, c'est que nu, nous nous montrons tel que nous sommes rellement, sans apparats, et je n'y place aucue connotation d'ordre sexuelle.

    De même pour le terme "voyeur" qui doit plus être compris de le sens regarder, utiliser sa vue pour voir et non le terme "mater" qui signifie plus une insistance dans le regard.

    Quoi de plus beau qu'un corps nu ? 

    La nudité est aussi un moyen de s'accepter tel que l'on est, et d'accepter l'autre tel qu'il est et pour cela accepter de se montrer.

    J'aime ce débat et vos approches. 
      29 mars 2019 16:29:34 CET
    7
    • Richy19
      Richy19 Bin c est forcément négatif, que se soit l exhibition ou le voyeurisme.
      Faut utiliser d autres termes sinon.
      Dans le terme exhibition il y a (a mon avis) le faut de s afficher pour être vue. Comme une exhibition d art. C est pour être vue.
      Pour le...  plus
      29 mars
  • Exhibition, voyeurisme... pourquoi faudrait-il que ces deux mots à connotation fortement négative soient focalisés sur la nudité ? Nous nageons en plein préjugés. On peut être nu naturellement ou être exhibitionniste avec des vêtements ad hoc. Quant à être voyeur, étant homme d'image, je n'en dirai rien, tant je le suis en permanence, gourmand de voir et sans honte aucune, de surcroît.
    Je profite du post pour dire que je souhaite réaliser pour le site des films de danse artistique nu. Avis aux amateurs. (Eh oui ! l'expression artistique aussi, est affaire d'exhibitionnisme et de voyeurisme - mais fort heureusement on n'emploie pas ces vilains mots à son propos.)
      29 mars 2019 15:18:44 CET
    8
  • bonjour, je crois que nous sommes un peut exhib ,à la plage on aime regarder hommes ,femmes ..même dans les échangent .nous sommes aussi un peut voyeur ,qui ne regarde discrètement une femme qui enlève c'est vêtement .
      29 mars 2019 12:04:01 CET
    6
  • coucou les amis

    Notre avis avec ma femme, est qu'on est nu pour être bien. Que se soit seul à la maison, ou sur les plages.
    Aprés l'histoire de l' exibitionnisme et du voyeurisme, quand on est à la maison, ni l'un ni l'autre. Normal me direz vous vue qu'il n'y a personne a part nous.

    Pour ce qui est de la plage, on ne se pavanne pas devant les autres, ce n'est donc pas pour nous de l'exhibe,  on ne se met pas non plus dans un coin pour regarder, matter, les autres donc pas du voyeurisme non plus.

    Alors oui on voit les autres, dans leur nudité, mais justement pour nous la différence est dans la facon d'être. on Voit on ne matte pas.
    Etre nu est un état "naturel" contrairement au fait d'être habillé.

    c'est comme dire que quelqu'un qui s'habile est forcément introverti, ou excessiveent timide.
    il y a un juste milieu, et il se trouve dans le comportement.

    voila c'etait juste notre avis.
      29 mars 2019 11:37:52 CET
    7
  • 1 1
    Oui, c'est vrai, je suis d'accord avec Pascal et Jeep; même sans le vouloir d'ailleurs, inconsciemment certainement. Je ne pense pas qu'on aime être nu pour se faire mater ni mater les autres, mais oui, bien sûr qu'on regarde les fesses de telle femme ou les tablettes de chocolat de tel homme. Bien sûr qu'on se dit aussi: "ah, je suis mieux fait que lui quand même!"^^. Et si on regarde les autres, alors oui, c'est tout de même du voyeurisme. Et comme on sait qu'il y a toujours quelqu'un qui va nous regarder, alors oui, c'est une sorte d'exhibitionnisme. 
    Mais je reste cependant persuadé que la première fois que nous avons fait cette fameuse démarche aussi difficile que stupide d'enlever le maillot, ce n'était pas dans ce but, mais simplement pour se sentir à l'aise, nu au milieu d'autres personnes nues. C'est pour moi une vraie liberté, c'est aussi la seule occasion où je me sens vraiment serein, libre, détendu, et où j'arrive enfin à lâcher complètement le stress du boulot. Plus d'entraves, plus de contraintes, être nature dans la nature en somme. Et ce fait me fait dire que si quelqu'un me regarde, je m'en fiche, et que si je regarde quelqu'un, ce n'est pas pour ça que je vais me faire un film porno dans ma tête. Je me crois équilbré (du moins j'essaye^^) et ça ne va pas plus loin que ça. 
      29 mars 2019 11:06:02 CET
    7
  • BONJOUR on pense comme toi ,je pense aussi a notre fierte quand une personne ce retourne sur ta femme de 50 ans ,ou que l'on te dit bonjour avec avec un petit sourire en coin sur la plage ,un petit commentaire sur nos photos sur le cite,bel homme ,jolie femme,beau couple etc etc donc oui on est tous un peu exhib et voyeur etc etc a suivre 
      29 mars 2019 10:19:55 CET
    5
  • 4 51
    En discutant avec Jean Miaille dernièrement, et aussi parce qu'un membre a abordé ce sujet, Je vous pose la question :

    Nous, naturistes, nudistes, ne sommes nous pas un peu exhibitionistes et voyeuristes.

    Je pense que nous le sommes.

    Je suis 200% hétéro et pourtant, il m'arrive régulièrement de regarder des hommes sur la plage et de me dire : Beau mec, bien foutu, beau cul, belles tablettes de chocolat, beau biceps, j'aimerai bien être musclé comme cela, etc..

    Idem pour les femmes.

    Et cela est humain et se passe de la même manière sur les plages textiles ou dans la rue ! 

    Regardez le succès de la téléréalité pour comprendre que nous sommes toutes et tous voyeurs à un certain degré.

    Pour l'exhibition, c'est pareil. Pourquoi croyez vous que l'on se coiffe, parfume,etc..chaque matin ? Pour plaire et être regardé et admiré.

    Pour séduire, pour être apprécié, pour se valoriser,etc....

    Je vous laisse la parole et continuerai à exposer ce point de vue et à l'approfondir au fur et à mesure de vos réactions.
      29 mars 2019 10:01:52 CET
    4