Forum » Naturisme » Médias et Actualités » La FFN à Piriac-sur-Mer

La FFN à Piriac-sur-Mer

  • 6 97
    Rien contre la FFN, franchement, c'est une institution noble avec un passé fort.
    Par contre, les drigeants ne sont vraiment pas à la hauteur.
    Les rôles sont attribués souvent à des gens biens mais parfois à des droles de zigottos.
    Ceux la même qui viennent donner des leçons et aboient sans qu'on sache pourquoi...
    Je reste persuadé que le navire sera sauvé avec la bonne volonté de tous !

    Maintenant soyons clair. 90% de nos connaissances ont arrêté de prendre la carte FFN,
    mécontents de ce que l'on peut lire sur le web... ou autres d'ailleurs...
    Il faudrait vraiment se remettre en question et arrêter de louer des parcs d'attractions... ^^ Ce post a été édité par Hugo le 11 mai 2019 22:22:55 CEST
      11 mai 2019 22:19:29 CEST
    0
  • 4 46
    Je reprends le post que j'ai posté sur un autre sujet du forum :

    "Voià que la dure réalité si longtemps cachée fait surface.

    Lors de sa dernière AG, la FFN a dévoilée ses problématiques budgétaires dûes à une forte de baisse de ses adhérents et cotisations et annoncer la solution choisie : augmenter la cotisation de 30% en 2020. 

    L'union a toujours fait la force mais cette volonté délibérée de cette fédération à dénigrer, critiquer et mépriser toutes les initiatives ne sortant pas de leur bureau les a conduit vers une situation dont il sera difficile de sortir seule.

    Nos mains tendues et nos propositions pour les aider n'ont recues que silence ou invectives : Silence des responsables officiels et invectives de ses sous officiers.

    Dommage, car l'union et l'espace que nous leur proposions ainsi que la réunion de nos savoir-faire respectifs auraient permis d'éviter cet écueil inévitable voir même un renouveau et un développement profitables aux naturistes et au naturisme dans son ensemble.

    Quel gâchis !

    Malgré toute la méchanceté exprimée par nombres de ces sous officiers et les diffamations dont nous avons fait l'objet, je souhaite sincèrement que l'avenir du naturisme trouve un nouveau souffle de quelque manière que ce soit.

    On ne peut jamais se satisfaire et/ou se réjouir du malheur des autres, aussi mauvais et méprisable puisse t-il être ou avoir été."

    Ils auraient pu se rapprocher de Zerokini et nous aurions pu associer nos actions afin qu'elles soeint profitables au naturisme.Nous sommes des professionnels du web et de la communication et eux du terrain. Nous étions même prêt à intégrer la cotisation FFN au sein de l'abonnement Zerokini comme nous l'avons fait par le passé en offrant un abonnement à la vie au soleil à chaque abonné.

    La FFN a toujours refusé, enfin surtout ignoré et méprisé nos propositions.

    Malgré cela, nous sommes toujours ouvert aux discussions car nous croyons au slogan de Danone : Seuls les imbéciles ne changent pas d'avis !

    A bon entendeur.... Ce post a été édité par Hugo le 11 mai 2019 22:14:40 CEST
      11 mai 2019 12:04:51 CEST
    0
  • 3 36

    FFN : UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE

    Réunies à Piriac-sur-Mer les 3 et 4 mai, les associations membres de la Fédération française de naturisme ont tenu leur 60e assemblée générale sur le terrain du Clos Marot. Et constaté qu’il y avait urgence à gagner de nouveaux adhérents.

    Viviane Tiar, présidente de la FFN, élue en novembre 2018

    Commencée par un hommage à Jean-Marie Henry, ancien administrateur fédéral décédé 8 jours avant, la 60e assemblée générale de la Fédération française de naturisme réunissait près de 150 personnes ces samedi 4 et dimanche 5 mai, à Piriac-sur-Mer. 150 représentants d’associations naturistes membres et quelques licenciés à titre individuel, venus débattre de l’avenir du naturisme, certes, mais surtout de celui de la fédération française de naturisme elle-même. Confrontée à des difficultés financières depuis plusieurs années, à l’image de beaucoup d’autres fédérations, elle est en quête permanente de nouveaux licenciés.

    Profitant d’un chauffage des plus bénéfiques dispensé sous le chapiteau installé sur la pelouse du Clos Marot, le bureau fédéral avait joué le jeu, adoptant la tenue naturiste pour montrer l’exemple, peu suivi pour autant dans l’assistance. Mais le symbole était là : nous sommes naturistes, nous sommes nus, et l’assumons publiquement, éventuellement dans les médias. Des médias qui, toutefois, n’avaient que peu fait le déplacement, se contentant de reprendre pour traiter de l’évènement le communiqué de presse publié la veille…pour protester de la suppression définitive de la page fédérale sur Facebook (1). A croire que les naturistes dérangent, et qu’ils doivent multiplier les efforts pour se faire entendre…ou se faire voir.

    Finances problématiques – Après les interventions de la présidente, Viviane Tiar, et des vice-présidents, Yves Leclerc et Julien Claudé-Pénégry, destinées à rendre compte des actions menées au cours de l’année, en revenant notamment sur les évènements qui ont provoqué, et suivi, la révocation du président précédent sortant lors de l’assemblée 2018 (2), c’était au trésorier fédéral, Patrick Chandèze, de sonner le tocsin. « Nous avons réussi à stabiliser le nombre de licence, après plusieurs années de baisse, mais nous sommes encore loin du compte. Et, comme l’année précédente, nous allons devoir présenter un budget en déficit. Cela ne peut pas continuer comme cela. Il faut prendre des mesures« . Des mesures de restrictions budgétaires qui ne pouvaient enthousiasmer la foule, mais qui furent toutefois comprises, et acceptées à une large majorité au moment des votes. La licence 2020 passera donc à 23€ au lieu de 17€, et des coupes larges seront faites sur certains postes, telles les dotations nationales aux régions. En parallèle, toutefois, la FFN a aussi révisé ses contrats d’assurance, désormais couvrant principalement les actions individuelles.

     
    Des débats vifs et constructifs, en toute cordialité.

    Mutations – Depuis le début des années 2000, le paysage naturiste français a changé, et la fédération, faute d’avoir pu trouver des solutions viables, est aujourd’hui confrontée de plein fouet aux mutations de la société. « Les licences vendues dans nos clubs sont en baisse, surtout celles dans les clubs gérant des terrains. Depuis 2003, nous avons perdu des dizaines de milliers de licences vendues dans les centres de vacances (3). Et, aujourd’hui, les licences individuelles représentent environ 40% du total délivré par la fédération. Il faut en tenir compte. » L’avenir serait donc à la vente de licences directes, au siège fédéral ou dans les centres de vacances, plutôt que par les clubs, de plus en plus désertés ? « Voilà qui est étrange, et peu conforme à un esprit fédéral », estimaient quelques représentants.  » Une fédération n’a-t-elle pas pour vocation de réunir des associations, qui elles regroupent des individus ? ».

     Une majorité sortie des urnes pour une augmentation de la licence fédérale.

    Avenir – Entre 2 réunions plénières, les membres de l’assemblée se sont retrouvés autour de différents ateliers pour préparer l’année à venir. Des ateliers beaucoup moins théoriques que les années précédentes. On y parlait révision des statuts, coût des assurances, communication, agrément ministériel, prix de la licence, etc. Le but était de donner des solutions concrètes applicables rapidement pour permettre à la fédération de continuer à exister, à représenter le naturisme en France. Certains, commentant les résultats des élections au conseil d’administration, qui virent entrer deux nouveaux membres (4), ne manquaient pas de s’interroger. « Au bureau, désormais, il y a surtout des représentants d’associations n’ayant pas à gérer des terrains, ce qui était loin d’être le cas voilà encore 10 ans. Mais c’est à l’image de la société ». Aujourd’hui, la pratique naturiste est plus individuelle que collective, et revendiquée bien au delà des espaces habituellement dédiés. Une donnée que les responsables fédéraux doivent prendre en compte, « sans pour autant oublier les fondamentaux », complètent les anciens, de moins en moins majoritaires. Et tous attendent avec impatience de voir les tenants et les résultats des opérations de communication cogitées en commission pour conquérir un nouveau public…ou simplement faire revenir celui qui a apparemment disparu.

    Une commission pour réviser les statuts, et les adapter à l’époque.

    Jean-Luc Bouland

    (1) : Censure touchant aussi, mais pour 7 jours, la page de la revue La Vie au soleil.

    (2) : Armand Jamier, le président précédent, avait été révoqué par le conseil d’administration lors de l’A.G 2018.

    (3) : Depuis 2003, les centres de vacances commerciaux, en application de la loi, ne peuvent plus exiger la licence pour délivrer des séjours. Soit une perte d’environ 50000 licences vendues, non récupérées.

    Source : http://naturisme-hebdo.fr/index.php/2019/05/10/ffn-une-assemblee-generale-et-particuliere/

    Casimir
    Ce post a été édité par Casimir le 11 mai 2019 11:51:45 CEST
      11 mai 2019 11:41:02 CEST
    0
  • 3 36
    Décidément, il ne fait pas bon montrer la moindre image de nu sur sa page Facebook actuellement en Loire-Atlantique. A Nantes, le Vlipp, média associatif étudiant vient de voir sa page disparaitre à cause d'images d'un spectacle de Théâtre.    
    La fédération française de naturisme avait subi la même sanction la semaine dernière, à la veille de son congrès organisé à Saint-Brévin-les-Pins. Dans le cas du Vlipp, les étudiants vidéastes de l'association ont couvert début avril le festival culturel Turbulences sur le campus nantais du Tertre. 

    Les étudiants ont filmé dans le cadre de leurs reportages, la pièce "Démée" du collectif Bande de Bleus.

    Dans cette pièce, la comédienne Anaïs Barbier se dénude entièrement, et c'est cette image qui a provoqué la suppression totale de la page Facebook du Vlipp, le 2 mai dernier
    L'équipe du média étudiant a tenté de se justifier et prouver sa bonne foi (démarche associative, journalistique, culturelle) auprès de la direction française du réseau social, pour l'instant sans succès. 

    LUNDI 6 MAI Apparemment, la décision de Facebook est prise : La page du Vlipp n'a plus sa place sur sa plateforme. Quelqu'un a des infos sur les possibilités que nous avons pour contester cette décision ?#censure #Facebook

    — Le Vlipp (@vlipp) May 6, 2019
    Paradoxe de l'histoire, le lien vers la vidéo incriminée est toujours actif sur la page Facebook du festival Turbulences. 
    Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/nantes/nantes-vlipp-media-associatif-etudiant-perd-sa-page-facebook-cause-nu-1665599.html
    Casimir
      8 mai 2019 04:51:50 CEST
    1
  • 1 34
    C'est bien triste , certaines personnes ou institutions s' arrogent le droit de penser et décider pour tout les autres , court-circuitant au passage les états et leurs démocraties . C'est un premier pas vers un système mondial , qui au final , sera dirigé par quelques multinationales bafouant les choix et les droits des peuples .
      5 mai 2019 11:52:34 CEST
    0
  • 3 36
    L'information fait le tour du globe : 

    http://toutnu.ca/viewtopic.php?f=9&t=4301#p29329
    Casimir
      5 mai 2019 07:06:53 CEST
    1
  • 3 36
    CENSURE FACEBOOK DU NATURISME: De mieux en mieux.... des utilisateurs ont vu leurs comptes suspendus ou bloqués 30 Jours pour juste avoir écris un lien internet dans lequel le mot "naturisme" était écris..... Chasse aux sorcières ?pudibonderie exacerbée de #facebook ?????
    Casimir
      5 mai 2019 07:03:22 CEST
    1
  • 3 36

    Les naturistes, muselés par Facebook, avant leur assemblée générale à Piriac-sur-Mer.
    Juste avant son assemblée générale à Piriac-sur-Mer, ce week end, Facebook a décidé de fermer, définitivement, la page de la fédération française de naturisme. Le géant américain censure les photos de nus, quelles qu'elles soient, en les associant à de la pornographie.
    Les naturistes muselés sur le réseau social Facebook, juste avant leur assemblée générale à Piriac-sur-Mer, ce week end où ils seront environ 200. Le géant américain a décidé de fermer, définitivement, la page de la fédération française de naturisme et de son magazine, "La vie au soleil". Pourquoi ? Parce que la nudité, Facebook considère ça comme de la pornographie.

    Source de l'article : https://www.francebleu.fr/infos/societe/les-naturistes-museles-par-facebook-avant-leur-assemblee-generale-a-piriac-sur-mer-1556896642

    Casimir
    Ce post a été édité par Casimir le 4 mai 2019 08:11:04 CEST
      4 mai 2019 08:10:30 CEST
    0
  • 3 36

    La Fédération française de naturisme tient son assemblée générale dans le camping naturiste de Piriac-sur-Mer ces samedi 4 et dimanche 5 mai 2019. Un rendez-vous ouvert à tous.

    C’est à Piriac-sur-Mer et plus précisément au camping naturiste 2 étoiles Le Clos Marot que la 60e assemblée générale de la Fédération française de naturisme se déroulera les samedi 4 et dimanche 5 mai 2019.

    Animations et ateliers
    L’ensemble des acteurs du mouvements naturistes y sont attendus. Mais aussi tous les pratiquants et personnes désirant connaître le mouvement. 

    Durant deux jours, Viviane Tiar, première femme présidente de la Fédération française de naturisme depuis sa création en 1950 et l’ensemble de son équipe, feront le point sur le naturisme français, ses ambitions, ses objectifs, ses missions.

     
    Samedi 4 mai, de 14 h 30 à 17 h 30 , des ateliers, des animations et un repas festif sont proposés aux participants.

    Censurée par Facebook
    Assimilée à de la pornographie par le géant américain Facebook, la page de la FFN a été fermée définitivement par la société mère du réseau social, à 23 h 30, jeudi 2 mai, comme l’explique Viviane Tiar :

    La page Facebook de la FFN a été purement et simplement fermée… Celle de La Vie au Soleil, organe historique du mouvement vient d’être censurée pour 7 jour ce matin pour avoir partagé l’article d’un confrère sur le naturisme à Marseille. Entre la page de la FFN et celle de La Vie au Soleil, ce sont donc des milliers de personnes privées de l’information sur leur organe de représentation précisément le week-end où nous discutons de l’avenir du naturisme en France et dans le monde.
    La FFN va faire appel de cette décision de fermeture auprès de Facebook. La Vie au Soleil soutient cette action et co-signera la lettre ouverte de la FFN
    envoyée à la maison mère de Facebook, sollicitant une entrevue avec le représentant France du géant américain.

    La France première destination naturiste du monde
    Avec une capacité d’accueil de 20 000 hébergements, 60 000 lits, le secteur touristique naturiste représente un chiffre d’affaires annuel de 300 millions d’euros pour environ 3 000 emplois directs et indirects.

    En France, 4,7 millions de vacanciers pratiquent le naturisme. Parmi eux, près de 50 % d’étrangers viennent en France, considérée comme « le berceau du naturisme ». La France confirme ainsi sa première place comme destination touristique naturiste mondiale et offre la plus importante capacité d’hébergement naturiste d’Europe. 

    Un camping naturiste à Piriac
    Le Clos Marlot est un camping géré par l’Association Naturiste de la Côte d’Amour de 58 emplacements pour tentes, caravanes et camping cars situé sur un site de 6 ha. Il est ouvert de mi-juin à mi septembre.


    Contacts : 01 48 10 31 00, contact@ffn-naturisme.com ou  href="http://www.ffn-naturisme.com">www.ffn-naturisme.com

    source et suite de l'article sur :
    https://actu.fr/pays-de-la-loire/piriac-sur-mer_44125/la-federation-francaise-naturisme-se-reunit-piriac-sur-mer_23528597.html

    Casimir
    Ce post a été édité par Casimir le 4 mai 2019 08:07:57 CEST
      4 mai 2019 07:57:51 CEST
    0