Espace naturiste au bois de vincennes

  • Oui c'est un fleau, on rencontre le problème souvent, même en espagne. les gars se planquent dans les dunes  frown
      24 juillet 2019 19:44:59 CEST
    0
  • 8 156
    Curieusement, on s'attendrait à ce que la police intervienne... Ce qui est curieux c'est que c'est souvent dans l'autre sens qu'on les voit apparaître
    Maintenant, c'est sur beaucoup de plage que l'on rencontre ce problème.
    On attends vos témoignages !
      24 juillet 2019 19:15:19 CEST
    0
  • 5 110

    Les naturistes du bois de Vincennes en ont marre des « pervers dans les bosquets »

    L’espace naturiste parisien est ouvert d’avril à octobre. S’il offre un cadre naturel idéal, la quiétude n’est pas toujours au rendez-vous.


    Véritable poumon vert de la capitale, le bois de Vincennes offre un cadre naturel unique loin de la cohue urbaine et du béton. Dans une ambiance bucolique, les promeneurs peuvent s’adonner à leurs loisirs… habillés ou pas. Depuis trois ans, la clairière, située entre l’allée Royale et la route Dauphiné, accueille les naturistes, d’avril à octobre.

    Impulsée par Europe Ecologie-Les Verts et la Mairie de Paris, cette initiative, encadrée par un arrêté municipal, permet à tous ceux qui le souhaitent de profiter d’un coin de nature où la nudité « n’entrave en rien la liberté des autres », selon Julien Claudé-Pénégry, vice-président de la Fédération française de naturisme (FFN) et référent auprès de la Mairie de Paris. Le week-end, de nombreux événements sont organisés par la fédération (pique-niques, activités sportives, etc.) et l’Association des naturistes de Paris.

    Au premier abord, le calme du lieu appelle à la détente. Les naturistes lisent, discutent, profitent sereinement du soleil et des douces températures estivales. Mais lorsqu’on discute avec eux, les langues se délient. Certains se désolent des comportements répréhensibles qu’ils disent observer quotidiennement et qui perturbent leur quiétude. Comme ce couple qui s’abandonne sous un arbre à un acte sexuel à la vue de tous ou encore ce voyeur au regard insistant posté à l’entrée de la clairière qu’un naturiste fera finalement déguerpir au bout de vingt minutes.

    « Voyeurs et exhibitionnistes »


    D’après Bernard, retraité, converti depuis peu au naturisme et qui fréquente de temps en temps la clairière, « les voyeurs et les exhibitionnistes viennent embêter les femmes, certains se masturbent devant elles, forcément elles ont peur. Elles ne sont que 5 % à venir, peut-être 10 % le week-end », déplore-t-il. Avec une bande d’amis, il aime venir profiter du cadre mais regrette que l’endroit ne soit pas mieux surveillé :

    « Des fois, il y a une brigade qui passe, mais, faute de flagrant délit, il n’y a pas de sanction. »

    Son ami William, devenu naturiste depuis l’ouverture de cet espace, constate que « les pervers jouent sur l’ambiguïté de la mixité » et qu’il est compliqué de faire régner la sérénité. « Il n’y a pas de toilettes, mais pour les hommes, c’est plus facile, on peut aller dans les bois. Pour les femmes, c’est plus compliqué, il y a des pervers embusqués dans les bosquets qui les surveillent », ajoute-t-il.

    « Alerte à mal au bout »

    Il faut avoir un caractère bien trempé pour tenir tête aux personnes malintentionnées. Comme Nadia, une des rares femmes à venir « se ressourcer » à la clairière. « Ici, tout le monde la connaît et il ne faut pas trop s’y frotter ! », prévient Jean-Louis, naturiste et retraité qui vient chaque jour prendre un bain de soleil quand le temps s’y prête.



    Personnage incontournable de la clairière, cette femme de 55 ans haute en couleur se construit régulièrement un enclos à ciel ouvert. Elle dispose méticuleusement troncs et branchages en cercle qu’elle recouvre de draps pour se cacher des regards insistants et actes malveillants. « Ici, c’est “Alerte à mal au bout” », s’esclaffe-t-elle.

    Mais la quinqua rit jaune et s’exaspère de tous ces hommes qui rôdent autour d’elle pour « mater » ou « se masturber ». Alors, régulièrement, on l’entend crier pour faire fuir ceux qui osent venir semer le trouble. Parfois, elle reçoit la visite de Sarah, qui ne vient « que parce qu’elle [la] protège ». La petite vingtaine, la jeune femme au regard angélique ne s’aventure pas seule et souhaiterait plus de sécurité : « Ce n’est pas un espace naturiste à proprement parler. C’est la débauche, complètement ! »

    Aucune plainte

    Contactée par Le Monde, Catherine Baratti-Elbaz, maire du 12earrondissement, confirme la teneur de ces témoignages : « On a fait un point il y a deux ou trois semaines et on m’a remonté un certain nombre de difficultés : du voyeurisme, de l’exhibitionnisme. C’était déjà des mésusages qu’on avait observés dans cette partie du bois avant [l’ouverture de l’espace naturiste]. Suite à cet échange, on a réajusté la fréquence des rondes de la garde républicaine, on va retravailler à limiter ces usages parasites. »

    Hugo Arer, commissaire de police du 12e arrondissement, rapporte cependant qu’il n’a encore reçu cette année aucune plainte ni main courante. En juillet 2018, précise-t-il tout de même, « la police a procédé à cinq interpellations pour exhibition sexuelle » et d’autres personnes ont été évincées aux abords immédiats de la clairière.

    L’adjointe à la maire de Paris chargée des espaces verts, Pénélope Komitès, précise que des rondes ont lieu plusieurs fois par jour au bois de Vincennes, mais qu’elle n’a encore reçu aucun signalement inquiétant cette année. « Les autres années, il y a eu quelques cas de voyeurisme, peut-être cinq ou six, qui avaient été immédiatement stoppés. Aujourd’hui, je n’ai pas reçu un seul courrier ou un seul mail sur le sujet. Aucune plainte ne m’a été remontée », assure-t-elle. Les naturistes interrogés confirment, en effet, qu’ils ne portent pas plainte, préférant gérer les problèmes eux-mêmes, mais les signalent lorsqu’ils croisent les forces de l’ordre.

    « Une histoire un peu particulière »

    Le climat qui peut parfois régner au bois de Vincennes ne date pas d’hier. La maire du 12e arrondissement rappelle qu’on « est dans un bois dans lequel il se passe déjà énormément de choses avec des pratiques sexuelles qui sont installées et qui sont historiques (…). Le bois de Vincennes, comme le bois de Boulogne d’ailleurs, se caractérise par des activités plus ou moins illicites liées à des activités de prostitution ou sexuelles. Il y a une histoire un peu particulière qu’il faut avoir aussi en tête ».

    Pénélope Komitès demeure circonspecte face à l’ampleur du phénomène, mais elle se veut vigilante : « Si c’était un lieu de débauche, je pense qu’on me l’aurait signalé et je l’aurais fermé. Je vais donc diligenter une enquête et si ça ne se passe pas bien on en tirera les conclusions. » Sollicitée par Le Monde, la maire de Vincennes, Charlotte Libert-Albanel, n’a pas souhaité s’exprimer.

    Elodie Cerqueira

    Source : 
    https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/07/23/les-naturistes-du-bois-de-vincennes-se-plaignent-des-pervers-dans-les-bosquets_5492433_3224.html




    Casimir
    Ce post a été édité par Casimir le 24 juillet 2019 07:23:06 CEST
      24 juillet 2019 07:22:35 CEST
    0
  • 5 110
    Plusieurs témoignages recueillis par Le Monde témoignent du manque de quiétude dans l'espace naturiste du bois de Vincennes.

    Ouvert pour sa troisième édition, d’avril à octobre, l'espace naturiste du bois de Vincennes n'est pas si tranquille qu'on le croit. Un article enquêté du Monde relate que, malheureusement, des individus viennent régulièrement perturber le repos des promeneurs et bronzeurs qui ont choisi de se déshabiller pour profiter du cadre bucolique de la forêt. Il y a, bien sûr, les voyeurs au regard insistant. Mais pas seulement.

    “Les voyeurs et les exhibitionnistes viennent embêter les femmes”

    Les nombreux témoignages recueillis par le quotidien du soir décrivent un véritable cocktail de comportements répréhensibles. Une jeune femme d'une vingtaine d'années réclame ainsi plus de sécurité, car, selon elle : “Ce n’est pas un espace naturiste à proprement parler. C’est la débauche, complètement !” Ainsi, un couple a été surpris récemment en train de s'abandonner à un acte sexuel sous un arbre, à la vue des naturistes qui paressaient au soleil...
    Plusieurs témoignages recueillis par Le Monde témoignent du manque de quiétude dans l'espace naturiste du bois de Vincennes.

    Ouvert pour sa troisième édition, d’avril à octobre, l'espace naturiste du bois de Vincennes n'est pas si tranquille qu'on le croit. Un article enquêté du Monde relate que, malheureusement, des individus viennent régulièrement perturber le repos des promeneurs et bronzeurs qui ont choisi de se déshabiller pour profiter du cadre bucolique de la forêt. Il y a, bien sûr, les voyeurs au regard insistant. Mais pas seulement.

    “Les voyeurs et les exhibitionnistes viennent embêter les femmes”

    Les nombreux témoignages recueillis par le quotidien du soir décrivent un véritable cocktail de comportements répréhensibles. Une jeune femme d'une vingtaine d'années réclame ainsi plus de sécurité, car, selon elle : “Ce n’est pas un espace naturiste à proprement parler. C’est la débauche, complètement !” Ainsi, un couple a été surpris récemment en train de s'abandonner à un acte sexuel sous un arbre, à la vue des naturistes qui paressaient au soleil...

     

    Ce sont surtout les femmes qui font les frais de ces individus. Comme l'explique Bernard, un retraité converti depuis peu au naturisme, “les voyeurs et les exhibitionnistes viennent embêter les femmes, certains se masturbent devant elles, forcément elles ont peur. Elles ne sont que 5 % à venir, peut-être 10 % le week-end”. Son ami William confirme, et note que “les pervers jouent sur l’ambiguïté de la mixité”.

    Source : https://www.lesinrocks.com/2019/07/23/actualite/societe/pervers-embusques-exhibitionnisme-voyeurisme-le-blues-des-naturistes-du-bois-de-vincennes/

    Casimir
    Ce post a été édité par Casimir le 24 juillet 2019 07:18:26 CEST
      24 juillet 2019 07:17:48 CEST
    0
  • 5 110
    ANP ASSO NAT PARIS Deuxième Journée Parisienne du Naturisme (JPNat) le 30 juin 2019, plus de 1000 personnes attendues pour le grand pique-nique naturiste géant organisé dans l'espace naturiste du Bois de Vincennes à Paris
    Casimir
      9 mai 2019 05:52:54 CEST
    1
  • 5 110
    'espace naturiste du Bois de Vincennes revient pour une troisième saison à Paris. À cette occasion, plusieurs pique-niques géants sont organisés dont un pour la journée Parisienne du Naturisme.
     
     

    À Paris, le naturisme vient avec les beaux jours ! Pour la troisième année consécutive, l'espace naturiste du bois de Vincennes revient pour une nouvelle saison jusqu'au 13 octobre 2019. À cette occasion, les adeptes de ce mode de vie se retrouvent dans le plus simple appareil en pleine nature dans cette zone qui leur est dédiée.

    Et pour plus de convivialité, une série de pique-niques naturistes géants est au programme. Pas besoin de vous prendre la tête sur le dresscode, venez comme vous êtes (au sens propre du terme). Pensez simplement à apporter un beau panier rempli de bonnes choses à déguster et à partager, ainsi que votre tapis de pique-nique pour ces rendez-vous placés sous le signe de la convivialité. 

    Organisés par l'Association des Naturistes de Paris, ces piques-niques sont organisés sur plusieurs dimanches tout au long de la saison 2019 de l'espace naturiste du bois de Vincennes.Parmi ces dates, on pense bien à noter celle du 30 juin 2019 qui correspond également à la seconde édition de la Journée Parisienne du Naturisme

    C'est ainsi l'occasion de se retrouver nus comme au premier jour, au sein d'une clairière verdoyante tout en se régalant. Et pour rendre ce pique-nique insolite encore plus agréable, n'oubliez pas d'embarquer avec vous un ballon ou tout autre jeu que vous pourrez disputer en équipe. Vous pouvez aussi vous laisser tenter par une partie de pétanque ou de Mölkky qui pourrait être une meilleure alternative vu le terrain. 

    Alors, l'expérience vous tente ? 

     Source : https://www.sortiraparis.com/actualites/a-paris/articles/191005-pique-nique-naturiste-geant-au-bois-de-vincennes

    Casimir
      7 mai 2019 06:53:21 CEST
    0
  • 5 110

    L'ESPACE NATURISTE À PARIS AU BOIS DE VINCENNES EST DE RETOUR

    Eh non, vous ne rêvez pas ! L'espace naturiste du Bois de Vincennes est de retour dès ce samedi 13 avril et jusqu'au 13 octobre 2019. Il est désormais possible de se pavaner en tenue d'Adam et Ève dans la capitale.
     
     

    Le Conseil de Paris avait d'abord voté fin 2016 l'ouverture d'une zone naturiste entièrement gratuite située dans le bois de Vincennes à l'été 2017, mais l'initiative qu'on pensait repoussée jusqu'au printemps 2018, a finalement été lancée dès le mercredi 31 août 2017. La première zone naturiste de Paris voit enfin le jour. Cette année, il fait son retour pour une troisième saison jusqu'au 13 octobre 2019.

    Envie de vous sentir libre des contraintes des vêtements ? La pratique du naturisme n'a en soi rien de malsain. Les naturistes (qui seraient plus de 2 millions en France) prônent un retour à l'état naturel : "une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par une pratique de la nudité en commun qui a pour but de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et celui de l'environnement", nous dit la Fédération naturiste internationale.

    On file jusqu'au 13 octobre 2019, pour profiter de cet espace de plus de 7 000 m2, à deux pas de la réserve ornithologique, dans la clairière située entre l'allée Royale et la route Dauphine. La zone est ouverte tous les jours de 8h à 21h30. À noter que le 30 juin 2019, à l'occasion de la Journée Parisienne du Naturisme, un pique-nique naturiste géant est au programme au sein de ce même espace.

    Ouverture de l'espace naturiste à Paris au Bois de Vincennes

    L'espace est préservé des curieux et voyeurs par des panneaux de signalisation. Pour assurer la tranquillité des usagers de cet espace, une charte est affichée "pour que les promeneurs et les joggeurs soient prévenus", explique Julien Claudé-Pénégry, de l'Association des naturistes de Paris. Mais noté qu'il n'y a pas de restrictions, naturistes et textiles peuvent s'y cotoyer librement.

    Inauguration de la zone naturiste 

    Source : https://www.sortiraparis.com/actualites/a-paris/articles/141918-l-espace-naturiste-a-paris-au-bois-de-vincennes-est-de-retour

    Casimir
      7 mai 2019 06:51:52 CEST
    0